Une explosion provoquée par l'accident d'un camion transportant des explosifs pour une mine a fait au moins 17 morts et 59 blessés jeudi et dévasté une ville dans l'ouest du Ghana, selon le gouvernement.

 

L'explosion s'est produite vers midi jeudi à Apiate, non loin de Bogoso, une ville minière située dans la région Occidentale, à environ 300 kilomètres à l'ouest d'Accra, la capitale de ce pays ouest-africain riche en ressources minérales.

 

Des vidéos authentifiées par l'AFP montrent un important cratère, des maisons soufflées et des débris constellant le sol sur des centaines de mètres. Plusieurs corps sans vie, certains démembrés, sont visibles et témoignent de la violence de l'explosion. 

 

Selon les premiers éléments de l'enquête, c'est "un accident impliquant un camion transportant des matières explosives pour une société minière, une moto et un troisième véhicule qui a eu lieu près d'un transformateur électrique et conduit à l'explosion", a indiqué le ministre de l'Information Kojo Oppong-Nkrumah dans un communiqué publié dans la nuit de jeudi à vendredi.

 

Aux alentours de 17H00 locales (16H00 GMT), les autorités avaient dénombré "un total de 17 personnes malheureusement confirmées mortes", et de "59 personnes blessées secourues", a-t-il dit.

 

Sur les 59 blessés, 42 ont été pris en charge dans des centres de santé, certains "dans un état critique", a précisé le ministre. Tous les hôpitaux des environs ont été mobilisés, et un plan a été activé pour évacuer les personnes dans un état critique vers Accra.