Le Premier ministre centrafricain Firmin Ngrebada a annoncé jeudi sur Twitter avoir présenté la démission de son gouvernement, ce qu'a confirmé à l'AFP le porte-parole de la présidence.

 

"Nous allons savoir d'ici quelques heures si le Premier ministre est reconduit par le président", a précisé à l'AFP Albert Yaloké Mokpémé, le porte-parole de la présidence.

 

"Je viens de remettre à son Excellence Monsieur le Président de la République son Excellence Pr Faustin Archange Touadéra ma démission et celle du gouvernement", a écrit un peu plus tôt M. Ngrebada sur Twitter.

 

L'ancien directeur de cabinet du chef de l'Etat Faustin Archange Touadéra occupait depuis février 2019 la primature.

Le président Touadéra a été réélu le 27 décembre 2020 mais dans un scrutin pour lequel moins d'un électeur sur trois a eu la possibilité de se rendre aux urnes en pleine offensive rebelle.

 

Classé par l'ONU deuxième pays le moins développé du monde, la Centrafrique est en proie depuis 2013 à une guerre civile qui a cependant considérablement baissé d'intensité depuis 2018.

 

Depuis fin décembre, face à une rébellion visant à le renverser, l'armée du président à peine réélu a reconquis une grande partie de plus des deux tiers du territoire que contrôlaient jusqu'alors des groupes armés rebelles, mais seulement grâce à l'engagement de centaines de paramilitaires russes dépêchés par Moscou.