Au moins 16 soldats et deux miliciens anti-jihadistes ont été tués dans une embuscade attribuée au groupe de l'Etat islamique en Afrique de l'Ouest (Iswap) dans le nord-est du Nigeria, ont indiqué jeudi à l'AFP deux sources militaires.

 

L'attaque qui a eu lieu mercredi est l'une des plus meurtrières menées cette année par Iswap contre les forces armées nigérianes, qui peinent à vaincre une insurrection islamiste ayant fait plus de 40.000 morts en 12 ans.