PUBLICITE

Un financement de près 100 milliards de FCFA de la BAD pour l'augmentation de la production de riz, de maïs et de manioc en Côte d'Ivoire

Publié le 13 oct. 2022 à 04:30

  • Un financement de près 100 milliards de FCFA de la BAD pour l'augmentation de la production de riz, de maïs et de manioc en Côte d'Ivoire

100 milliards de FCFA de la BAD pour l'augmentation de la production de riz, de maïs et de manioc en Côte d'Ivoire

La Banque africaine de Développement (BAD) va appuyer l'État ivoirien dans le financement du Programme de Production alimentaire d'Urgence de Côte d'Ivoire (2PAI-CI), en vue de l'augmentation de la production de riz, de maïs et de manioc. L'institution a accordé à la Côte d'Ivoire un prêt d'un montant total de 151 184 000 euros, soit près de 100 milliards de FCFA, conclu le 18 août 2022 dernier.

L'annonce a été faite par le Porte-Parole du Gouvernement, Amadou Coulibaly, faisant le point hebdomadaire du Conseil des Ministres le 12 octobre 2022. 

Amadou Coulibaly,  a affirmé que l'objectif de ce programme est de réduire significativement les importations des produits alimentaires de base à travers l'augmentation de la production de riz, de maïs et de manioc en vue de renforcer la souveraineté et la sécurité alimentaire du pays.

"Ce programme vise, de façon spécifique, à faciliter aux producteurs l'accès aux engrais et semences certifiés de variétés hybrides et résilientes au climat", a-t-il indiqué.

Ce financement devrait permettre d'acquérir de l'engrais, de renforcer le mécanisme de production de semences de riz, à travers une convention avec le Centre national de recherche agronomique (CNRA), afin de soutenir le système d'information et d'alerte agro-climatique dans les zones sensibles aux inondations.