PUBLICITE

Les transformateurs de cacao et artisans chocolatiers locaux demandent des financements pour développer leurs activités

Publié le 17 oct. 2022 à 16:36 Modifié le 17 oct. 2022 à 16:51

La Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de cacao avec plus de 2 millions de tonnes en 2021, enregistre de plus en plus d’entreprises ivoiriennes qui travaillent à la transformation locale des fèves de cacao. Transformateurs locaux et artisans chocolatiers ont un savoir-faire reconnu sur le plan national et même à l’international, mais par manque de financement, n’arrivent pas à développer leurs activités. Ils demandent à l’Etat et aux banques de leur facilité l’accès aux prêts.

Le Président Alassane Ouattara veut faire de la Côte d’Ivoire un pays industrialisé à l’horizon 2030.  Cela passe par la transformation sur place de l’essentiel des matières premières. Au niveau de la filière cacao, la transformation concerne environ 35% de la production. L’Etat a mis en place une stratégie qui vise à transformer sur place 50% de la production dès 2023.