Économiste chevronné, Makhtar Diop, 61 ans, a été nommé directeur général et vice-président exécutif de la Société financière internationale (IFC), ce jeudi 18 février 2021.


Actuel Vice-président de la Banque mondiale pour les Infrastructures, Makhtar Diop va succéder au Français Philippe Le Houérou à la tête de l’institution internationale. L’économiste sénégalais aura plusieurs missions à son actif mais la plus grande reste l’expansion économique et l’amélioration des conditions de vie des populations en favorisant l’essor du secteur privé dans les pays en développement.


Pour cela, il bénéficie d’une large expérience dans les domaines du développement et de la finance. Ses compétences au service de l’IFC, permettront de poursuivre les actions dans la lutte contre la crise mondiale et à continuer d’œuvrer en faveur d’une relance verte, résiliente et inclusive.

Ayant débuté sa carrière dans le secteur bancaire, Makhtar Diop, ancien économiste au Fonds monétaire international (FMI), a également dirigé le département Finances, secteur privé et infrastructure de la Région Amérique latine et Caraïbes de la Banque mondiale.


Ancien ministre de l’Économie et des Finances du Sénégal sous la présidence d'Abdoulaye Wade, il reste à l’heure actuel un homme engagé pour son pays. Né en juin 1960 à Dakar et diplômé en économie et en finance, il a été désigné comme l’un des 100 Africains les plus influents du monde. Sa nomination prendra effet au 1er mars 2021.