Le comité de délibération a désigné les six romans finalistes parmi les 74 livres en lice pour cette troisième édition du Prix Orange du Livre en Afrique 2021, annonce un communiqué.


Les six finalistes du Prix Orange du Livre en Afrique 2021 sont connus :  Ahmed Gasmia, avec le roman “Les peuples du ciel”, publié aux éditions Frantz Fanon, en Algérie ; Ibrahima Hane, avec son roman “L’écume du temps”, publié aux éditions L’Harmattan au Sénégal ; Monique Ilboudo, dans “Carrefour des Veuves”, publié aux éditions Les lettres Mouchetées au Congo, Davina Ittoo, avec “Misère”, publié aux éditions L’Atelier des nomades, à Maurice, Sami Mokkadem, pour son roman “Le secret des Barcides”, publié aux éditions Pop Libris, en Tunisie, Loubna Serraj, avec son roman “Pourvu qu’il soit de bonne humeur”, publié aux édition La Croisée des Chemins, au Maroc.


Lancé en 2019 avec le soutien de l’Institut français, le Prix Orange du Livre en Afrique récompense un roman écrit en français par un écrivain africain, publié par une maison d’édition africaine.


Pour sélectionner les meilleurs livres parmi les 74 ouvrages présentés par 44 éditeurs issus de 16 pays d’Afrique, cinq comités de lecture se sont mobilisés au Cameroun, en Côte d’Ivoire, en Guinée, au Mali et en Tunisie. Constitués de lecteurs passionnés, ces comités rassemblent des professionnels, critiques littéraires, universitaires, libraires etc.


Le lauréat sera désigné par un jury international en juin 2021 à Tunis.

Le lauréat recevra une dotation de 10 000 euros et bénéficiera d’une campagne de promotion de son ouvrage. Les éditeurs des livres finalistes bénéficieront quant à eux de rencontres professionnelles élaborées en fonction de leurs besoins exprimés.


Le Prix Orange du Livre en Afrique s’inscrit dans le cadre des engagements de la Fondation Orange en Afrique visant à accompagner les pays dans leur développement, notamment sur le plan culturel.