Le Centre National de Recherche Agronomique (CNRA), met les bouchées doubles pour proposer aux planteurs des semences capables de produire 25 tonnes de régimes l’hectare de palmier à huile, au lieu de 20 tonnes jusque-là. L’espérance de vie des plants de palmiers, pourrait dépasser les 25 ans. Autant de perspectives de la recherche, qui suscitent de l’engouement dans la culture du palmier à huile en Côte d’Ivoire et singulièrement dans la localité de Divo, où les populations ne tarissent pas d’éloge pour la culture du palmier à huile. Dans ce dossier Eco plus, notre reporter Dangui Dangui, fait un focus sur la culture du palmier à huile.