Le ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo, était récemment face au Patronat ivoirien, pour lui présenter sa nouvelle réforme en matière de contrôle fiscal. En effet, dans un passé récent, les contrôles fiscaux décriés à tort ou à raison étaient l’affaire des agents de l’administration. Cette digitalisation du contrôle fiscal a pour objectif, comme l’a laissé entendre le ministre du Budget, de dématérialiser tout le processus, de la programmation au recouvrement en passant par l’évaluation et le suivi des dossiers.