PUBLICITE

Ban_Cash RTI

Les ministres du secteur Education-Formation s’accordent pour une gestion concertée du système éducatif

Publié le 21 janv. 2023 à 11:57

  • Les ministres du secteur Education-Formation s’accordent pour une gestion concertée du système éducatif

Les ministres de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Prof Mariatou Koné, celui de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Prof Adama Diawara et leur collègue de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Apprentissage, Dr Koffi N’Guessan, se sont accordés vendredi 20 janvier 2023, à conduire un cadre concerté de gestion du système éducatif ivoirien, pour mieux adresser et relever les défis du secteur Education-Formation.

« La présence des trois ministres du secteur Education-Formation traduit notre volonté commune de conduire dans un cadre concerté, la gestion du système éducatif dont nous avons la responsabilité, en prenant appui sur des décisions stratégiques adossées à des évidences d’une planification commune axée sur les résultats », a déclaré Dr N’Guessan, à la cérémonie de clôture de la 6e Revue sectorielle du secteur.

Les travaux de la Revue se sont ouverts jeudi à la Maison de l’entreprise sise au Plateau, en présence des acteurs et partenaires du système de l’Education-Formation.

Au terme de ces assises, le ministre en charge de la formation professionnelle a indiqué qu’ils comptent activer le Comité interministériel de coordination du secteur Education-Formation, renforcer les capacités opérationnelle de la Task-force, mutualiser les ressources de chaque sous-secteur.

Les défis pour une école ivoirienne de qualité étant nombreux et pressants, pour les relever, il faut une synergie d’actions adéquates, une transformation des ressources disponibles pour des résultats probants, a-t-il justifié.

Au cours de la présentation du rapport final de la Revue, le coordonnateur de la Task-force, Mamadou Binaté, a recommandé, entre autres, une amélioration de la gouvernance du secteur avec un renforcement de la coordination sectorielle en intégrant la culture de planification axée sur les résultats, en renforçant la redevabilité. Il souhaite également la mobilisation de plus de ressources pour un fonctionnement adéquat des communautés éducatives.