PUBLICITE

Myss Belmonde Dogo soulage 84 familles victimes d’inondations à Samo en vivres et non-vivres

Publié le 2 nov. 2022 à 08:14

  • Myss Belmonde Dogo soulage 84 familles victimes d’inondations à Samo en vivres et non-vivres

Les pluies diluviennes tombées ces dernières semaines ont occasionné des dégâts et des inondations, faisant ainsi plusieurs victimes. La localité de Samo, dans le département de Bonoua, n’y a pas échappé. Informée de la situation, Myss Belmonde Dogo, ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, est allée apporter assistance aux victimes de cette catastrophe naturelle.

Le lundi 31 octobre 2022, à la cour Royale de Samo, en présence des autorités administratives et coutumières, la ministre a offert des dons en vivres et non-vivres et la somme de 2 500 000 FCFA à ces 84 familles sinistrées.

Ce sont des vivres et non-vivres composés de 960 morceaux de savons, 120 bouteilles d’eau de javel, 75 nattes, 25 matelas, 178 sacs de riz de 25 kg, 240 bouteilles d’huiles de palme, 1000 sachets de tomates et 800 sachets de spaghettis, offert aux 84 familles qui ont vu leurs habitations et commerces engloutis par les eaux pluviales, suite aux récentes pluies diluviennes tombées le 25 octobre dernier dans la localité.

Myss Belmonde Dogo, a salué la résilience des populations face à cette catastrophe naturelle avant de leur fait savoir que "l’Etat à travers le ministère de la Solidarité, a mis des fonds nécessaires pour répondre aux attentes des populations qui vivent ce genre de drame. Sachez que le gouvernement se tient toujours à vos côtés".

Elle a profité de l’occasion pour les inviter à libérer les zones à risques, en saison des pluies et éviter que de telles situations ne reproduisent.

"Les victimes sont heureuses de savoir que le gouvernement se tient à leurs côtés dans cette épreuve" déclare Jean-Paul Améthier, maire de la commune de Bonoua, qui précise que, les populations espèrent compter sur le gouvernement, pour les aider dans cette situation.

À sa suite, Tidiane Maïga, porte-parole des victimes a exprimé sa reconnaissance au gouvernement qui, par le biais du ministère de la Solidarité, a volé à leur secours. "Ce noble geste revers à la fois une dimension matérielle et une estime morale. Cela nous va droit au cœur, de savoir que dans une situation quelconque l’on n’est pas seul", a-t-il dit avant de d’ajouter "c’est un acte de haute portée ressenti par les populations, ce n’est pas seulement le support matériel des dons qu’il faut retenir, mais plutôt le principe de solidarité, à laquelle les populations sont sensibles".

Il faut par ailleurs noter que, plusieurs villes de l’intérieur du pays, à savoir Bocanda, Dimbokro, Agboville, Man, Toulepleu et Grand-Lahou ont aussi été touchées par des inondations.