PUBLICITE

Ban_Cash RTI

Le ministre des Eaux et Forêts mobilise ses collaborateurs pour l’atteinte des objectifs de la COP 27

Publié le 22 nov. 2022 à 10:28

  • Le ministre des Eaux et Forêts mobilise ses collaborateurs pour l’atteinte des objectifs de la COP 27

Le ministre des Eaux et Forêts, Laurent Tchagba a appelé ses collaborateurs forestiers, lundi 21 novembre 2022, lors d’une rencontre d’information à plus d’engagement pour l’atteinte des objectifs arrêtés lors de la COP 27 en Egypte.

Après avoir pris part à cette conférence des Nations Unies du 06 au 18 novembre en Egypte à Sharm-el-Sheik, le membre du gouvernement a rencontré les responsables des services de son département tant à Abidjan qu’à l’intérieur du pays pour leur demander à donner le meilleur d’eux-mêmes pour répondre promptement à l’appel du devoir.

"Nous, les Eaux et Forêts devons retenir qu’il est de notre responsabilité de contribuer de façon significative à l’atteinte des objectifs de la COP 27 afin que l’Etat de Côte d’Ivoire puisse bénéficier des retombées. N’oubliez pas que votre métier est un sacerdoce", a suggéré M.Tchagba.

Les objectifs de la COP 27 articulés en trois points principaux sont la consommation du carbone pour amoindrir son impact sur la couche d’ozone à l’effet de protéger la terre de l’ensoleillement, la participation à la libération de l’oxygène pour garantir à la Côte d’Ivoire l’accès à l’eau pour tous les usagers et garantir un gîte pour les animaux.

En vue de travailler à la mise en œuvre de ces objectifs, le ministre Laurent Tchagba a appelé chaque forestier à travailler dans la cohésion, le rassemblement, la discipline et la discrétion afin qu’ensemble, son département puisse atteindre le pari de la restauration du couvert forestier à savoir 6,5 millions d’hectares d’ici 2030.

"Ma vision de la gestion du ministère sur trois axes que sont la forêt, l’eau et la faune n’est tous pas totalement prise à bras le corps. Sur le terrain, des actes et comportements répréhensibles de la part de certains agents sont constatés mettant ainsi à mal l’image de la corporation, la dynamique du changement tant prônée et la mise en œuvre de la stratégie de préservation des forêts", a déploré le premier responsable des Eaux et Forêts.

Lançant un appel au changement de comportement, il a instruit l’inspection générale à jouer sa partition afin de rappeler à tous les agents qu’ils soient syndicalistes ou pas qu’ils ont aussi bien des droits que des devoirs d’autant plus qu’ils sont agents des Eaux et Forêts avant d’être syndicalistes.

"Je serai toujours avec les syndicalistes mais qu’ils ne se mêlent pas de ce qui n’est pas de leur prérogative", a-t-il prévenu promettant que dès début 2023 les plans d’actions prioritaires du reboisement seront disponibles invitant à cet effet chaque agent à s’en approprier.