Le président de la tendance légale du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N'Guessan et le président de l'Union pour la démocratie et pour la paix en Côte d'Ivoire (UDPCI) Albert Toikeusse Mabri, tous deux membres du Conseil national transition (CNT), un organe dit de transition créé par l'opposition ivoirienne, sont "activement recherchés" dans le cadre d'une enquête ouverte par la justice ivoirienne pour complot contre l'autorité de l'État et l'intégrité du territoire national.