PUBLICITE

Ban_Cash RTI

Un pasteur poignardé lors du cambriolage de son domicile à Adzopé

Publié le 16 nov. 2022 à 16:47

  • Un pasteur poignardé lors du cambriolage de son domicile à Adzopé

Le pasteur Thierry Sonh de l’église Béthany a été poignardé au cou et à la cuisse dans la nuit du mardi 15 au mercredi 16 novembre 2022, lors du cambriolage de son domicile sis au quartier Habitat.

Les voleurs, au nombre de deux, munis de fusils calibre 12, sont entrés dans la maison en arrachant un côté du double antivol de la fenêtre du salon.

Une fois dans la maison, ils sont allés dans la chambre de la servante, Gbéré Rolande, et lui ont demandé de réveiller son patron sans éveiller son soupçon, sous peine de la tuer. Elle est allée frapper à la porte de la chambre du chef de domicile prétextant un mal de ventre.

Quand le pasteur a ouvert la porte et qu’il s’est rendu compte de la situation, il l’a aussitôt refermée. Les quidams se sont servis d’une brique pour défoncer la porte. Le serviteur de Dieu a été ligoté devant sa femme qui tenait son bébé dans ses bras.

Passant au peigne fin la pièce, ils ont retrouvé de l’argent et trois téléphones portables. L’opération terminée et avant de quitter les lieux, à l’aide d’une bouteille cassée, les cambrioleurs ont piqué le pasteur à la cuisse et l’ont poignardé avec un couteau dans le cou, car ils disaient de n'être satisfait de la somme empochée. Ils ont aussi séquestré son épouse avant de prendre la fuite.

Le pasteur a été conduit dans une clinique où il reçoit des soins. Selon les informations, sa vie n’est pas en danger.

Ce genre de cambriolage devient de plus en plus récurrent dans la ville. Une dame a ainsi été tuée vendredi par ses cambrioleurs, rappelle-t-on.