PUBLICITE

Ban_Cash RTI

Affaire "un vieux blanc aide un jeune noir à nouer sa cravate" : Attention ! Des détails fantaisistes ont été ajoutés à l’histoire initiale

Publié le 27 oct. 2022 à 10:12 Modifié le 27 oct. 2022 à 14:14

  • Affaire "un vieux blanc aide un jeune noir à nouer sa cravate" : Attention ! Des détails fantaisistes ont été ajoutés à l’histoire initiale
  • Affaire "un vieux blanc aide un jeune noir à nouer sa cravate" : Attention ! Des détails fantaisistes ont été ajoutés à l’histoire initiale

C’est une photo émouvante qui suscite plusieurs réactions sur les réseaux sociaux. Elle montre un vieillard de type caucasien qui aide un jeune noir à nouer sa cravate. La légende indique le jeune afro-américain partait à un entretien d’embauche et avait du mal à nouer sa cravate. La scène se passerait à Atlanta aux Etats-Unis. Nous avons vérifié.

Le 24 octobre 2022, la page Facebook "La Côte d’Ivoire avance" a fait la publication suivante ⬇️

La scène, telle que décrite est émouvante, mais Ne vous y fiez pas. Il ne s’agit là de l’histoire originelle, ni de la première publication sur ce fait. Le 16 novembre 2015, le site web BuzzFeed avait déjà publié un article sur cette histoire en la restituant dans son contexte. 7 ans après, une publication virale sur les réseaux sociaux la remet au goût du jour.

Que dit la publication ? intitulée "Vu sur le net : Ce jeune homme se rendait à un entretien d'embauche et avait un peu de mal à nouer sa cravate. La dame au manteau rouge a remarqué qu'il se débattait et a donné un coup de coude à son mari. Elle s'est ensuite levée pour cacher la scène afin d'éviter tout embarras. Quelle belle photo !", la publication nous raconte l’histoire d’un jeune homme qui se rendant à un entretien d’embauche ne parvenait pas à nouer sa cravate a été aidé par un vieillard qui avait été au préalable alerté par son épouse.

Quelques détails nous ont alertés sur cette histoire qui semble avoir été brodée pour faire appel à l’émotion des uns et des autres.

Quelques détails dans la publication de "La Côte d’Ivoire avance" alertent :

  1.   l’image n’indique en rien que le jeune noir allait à un entretien d’embauche. Aucun élément visuel ne peut soutenir une telle thèse.
  2.   la date et le lieu où l a scène s'est déroulée ne sont pas mentionnées.

Quelques différences entre la publication récente et la publication originelle

En lisant attentivement les deux publications, des éléments montrent que la publication du 24 octobre 2022 comporte des détails « fantaisistes ». Parmi ces éléments ajoutés, nous vous en présentons trois (3) :

  1. <b>la légende qui accompagne le premier post sur cette histoire, "Cette photo d'un homme âgé non identifié aidant un jeune homme à nouer sa cravate dans la gare Lindbergh Center d'Atlanta se répand rapidement en ligne, les gens louant cet acte de bonté", est différente de celle faite dans la publication de "La Côte d’Ivoire avance".</b>
  2. <b>Aucune mention ne permet de situer la photo dans son contexe originel sur la publication du 24 octobre 2022 de "La Côte d’Ivoire avance", un flou sciemment ou involontairement entretenu.</b>
  3. <b>La  photo a été sortie de son contexte initial pour alimenter les débats entre africains pro-occidentaux et les anti-impérialistes comme en témoignent certains commentaires.</b>

Quoi d’autre ? Tous ceux qui ont publié ces dernières 48 heures cette photo, n’ont pas pris la peine de mentionner la source de la photo ni l’année au cours de laquelle, elle a été prise.

ü  Cela nous ramène à une volonté manifeste de manipulation de l’opinion dans un objectif bien précis.

ü  Tout contenu sorti de son contexte devient un prétexte à tout type d’utilisation tendancieuse. Il est donc important de faire attention pour ne pas se faire prendre aux sentiments.

Que retenir en définitive ?

Les détails ajoutés au texte initial qui accompagnent la photo, ne sont que l’oeuvre de personnes voulant detourner cette image à des fins qui leur sont propres, notamment sur la mention portant sur l’entretien d’embauche qui n’apparait nulle part dans le texte de Redd Desmond Thomas, le photographe, auteur de la photo et de la première publication.

Redd desmond Thomas, a été clair dans son texte. Il a mis surtout en évidence le geste du vieillard et de son épouse. Un geste qui a été interpreté par les internautes comme étant l’expression de la bonté.

Il faut retenir que dans le texte initial que la mention relative à la femme qui cache la scène n’existe pas. Pourtant, cette partie a été ajoutée au texte de la publication de la "La Côte d’Ivoire en marche".

Conseil : Tout contenu sorti de son contexte devient un prétexte à tout type d’utilisation tendancieuse. Il est donc important de faire attention pour ne pas se faire prendre aux sentiments.