PUBLICITE

MyOp_970x90

Faux ! Les Emirats Arabes Unis n'ont pas interdit les visas de courte durée aux ivoiriens

Publié le 31 oct. 2022 à 19:06 Modifié le 31 oct. 2022 à 19:07

  • Faux ! Les Emirats Arabes Unis n'ont pas interdit les visas de courte durée aux ivoiriens

Une infox sur les réseaux sociaux reprises par des médias, reproduit un faux communiqué des Émirats Arabes Unis (EAU). Les visas de 30 jours pour les ressortissants de 20 pays africains dont la Côte d’Ivoire, qui souhaiteraient visiter Dubai, seraient désormais interdit.

Est-il désormais impossible pour un habitant de Bouaké ou Guitrozon dans le département de Duékoué d’aller visiter Le Burj Khalifa, la plus haute tour du monde à ce jour. C’est ce qu’on pourrait croire en lisant Koaci.com ou Afrikipresse ?

Le ressortissant de Ziguinchor ou de Thiès ou encore un Dakarois, pourrait-il un jour assouvir son rêve de visiterla ville de Dubaï, connue pour ses nombreuses merveilles architecturales et généralement synonyme d’affaires et de luxe. Non si l’on en croit Sud Quotidien

Dans le florilège de fake news qui pullulent sur les réseaux sociaux, et reprise par les médias cités ci-dessus, une infox a défrayé la chronique. Cette information reprise en boucle par certains médias en ligne et sur les réseaux sociaux, notamment Twitter, Facebook et dans les groupes WhatsApp, laissait croire que les Emirats Arabes Unis auraient interdit de visa de courte durée de 30 jours, les ressortissants de 20 pays dont la Côte d’Ivoire, le Sénégal…

Pourquoi ce n’est pas crédible

La publication dresse la liste exhaustive des 20 pays africains dont les ressortissants seraient interdits d’obtention du visa de courte durée de 30 jours par les Emirats Arabes Unis. Repérée le 24 octobre 2022, elle a été publiée sur les réseaux sociaux, dans les médias en ligne et les groupes WhatsApp.

RTI Info a vérifié cette info auprès des autorités ivoiriennes, notamment le service de communication du ministère des Affaires Etrangères. Résultat : Le ministère des Affaires Etrangères par la voix de Sam Wakouboué, chargé de communication 

dudit ministère, a indiqué, citant son directeur de cabinet, "l’Etat ivoirien n’a pas encore reçu de notification officielle de la part de son homologue émirati, lui notifiant qu’une décision portant interdiction de l’obtention de visas de courte durée de 30 jours vise ses ressortissants".

Toujours selon Sam Wakouboué qui cite le Directeur de cabinet du ministère des Affaires Etrangères, "La Côte d’Ivoire considère cette information, comme n’étant pas crédible". "Il n’y a rien d’officiel", a-t-il ajouté.  

Dans la publication, en plus de la Côte d’Ivoire, il est fait également mention de plusieurs pays de l’Afrique de l’ouest, qui seraient visés par cette mesure : Ghana-Guinée-Libéria- Nigeria-Sénégal-Gambie-Sierra Leone-Burkina Faso-Guinée-Bissau-Bénin. RTI Info a vérifié du côté de ces pays et n’a constaté aucune réaction des autorités de ces pays ; excepté le Sénégal.

Le démenti des autorités Sénégalaises

Dans un communiqué rendu public le 26 octobre 2022, le ministère des Affaires Etrangères et des sénégalais de l’extérieur a réagi.

"Des messages diffusés dans la presse et les réseaux sociaux font état d’une décision des Emirats Arabes Unis qui priverait les ressortissants sénégalais et d’autres pays africains du visa d’entrée dans ce pays. Le ministère des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’extérieur précise que ces informations sont fausses", martèle la note avant de clarifier "les ressortissants sénégalais ont toujours la possibilité de se rendre aux Emirats Arabes Unis dans les conditions fixées dans par les autorités émiraties compétentes".

Communiqué de presse du Ministère des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l'extérieur 
Communiqué de presse du Ministère des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l'extérieur 

Les signes qui confortent l’hypothèse de l’infox

En complément aux réactions officielles on peut remarquer qu’il n’y aucune source citée dans la publication originelle. Le texte n’est pas signé et aucune autorité émiratie, n’est mentionnée.

Ces indices nous réconfortent à l’idée qu’il s’agit d’une infox.

Conclusion

L’allégation selon laquelle, lesEmirats Arabes Unis ont interdit les visas de courte durée pour les ressortissants de 20 pays africains est fausse.