PUBLICITE

Ban_Cash RTI

Les exportateurs et le secteur financier planchent sur la mise en place d’instruments pour le financement du commerce extérieur ivoirien

Publié le 25 nov. 2022 à 20:16

  • Les exportateurs et le secteur financier planchent sur la mise en place d’instruments pour le financement du commerce extérieur ivoirien

San Pedro, la deuxième ville portuaire ivoirienne a accueilli la 4e session de concertation entre le secteur financier et les exportateurs. Cette rencontre a eu pour objectif ; la mise en place des instruments pour contribuer à améliorer le potentiel d’exportation des entreprises ivoiriennes notamment, les petites et moyennes entreprises (PME) et le financement du commerce extérieur de la Côte d’Ivoire.

À l’initiative du Conseil national des exportations (CNE), ceux de San Pedro et le secteur financier ont échangé sur le commerce extérieur de la Côte d’Ivoire.

Il s’est agi pour les deux parties de trouver des solutions en vue d’apporter un souffle nouveau à ce secteur.

Martial Bombo, secrétaire général du Conseil national des exportations a indiqué que l’objectif de cet atelier de réflexion a pour but de mettre en relation d’affaires les entreprises exportatrices et les acteurs du secteur financier au moyen de rencontres B2B, tout en proposant les outils-clés pour l’élaboration de business-plan fiables pour un accès facile au financement.

Continuant sur sa lancée, Martial Bombo a également précisé que cette rencontre devrait permettre aux participants de s’approprier les mécanismes d’accès au financement liés à chaque catégorie d’exportateur, tout en envisageant la création de produits financiers adaptés aux besoins des entreprises exportatrices et mettre à la disposition des PME, des outils pour le financement des exportations. 

"Le Conseil National des Exportations (CNE) conscient que la thématique du financement demeure une question épineuse pour les entreprises, a entamé une série d’échange entre les institutions financières et les entreprises par la mise en place d’un cadre de concertation. Et ce, à l’effet de mettre à disposition des PME, des outils appropriés pour le financement du commerce extérieur", a souligné Martial Bombo.

Le secrétaire général du Conseil national des exportations a traduit sa gratitude aux participants pour l’intérêt accordé à cette rencontre avant de d’expliquer le choix de la ville de San Pedro pour abriter cette rencontre.

Les exportateurs de cette ville balnéaire dont l’importance du tissu économique, n’est plus à démontrer, notamment, les patrons des petites et moyennes entreprises (PME) sont confrontés à des difficultés à exporter leurs productions.

Le représentant du maire de San Pedro a pour sa part, salué le Conseil national des exportations pour le choix porté sur sa ville qui va servir de cadre de "formation et d’information des opérateurs économiques sur les outils appropriés pour le financement du commerce extérieur".

Le préfet de département de San Pedro, a souligné le leadership éclairé du Président de la République et du gouvernement qui travaillent inlassablement à la transformation structurelle de l’économie ivoirienne

Il faut rappeler que du 9 et 10 novembre 2022, les capacités des participants de l’atelier ont été renforcées sur le financement de leurs activités par les banques.

La maîtrise des mécanismes de financements des petites et moyennes entreprises (PME) et la production documentaire pour une demande de crédit bancaire, ont été les points saillants de la première journée de formation.

Quant à la deuxième journée, elle a été consacrée à la méthodologie d’élaboration d’un business plan viable et des séances de réseautage entre acteurs du secteur financier et exportateurs de la région.

Cet atelier de San Pedro s’inscrit dans le cadre du programme d’appui à la compétitivité et à l’intégration régionale phase 2 (PACIR 2), financé par l’Union européenne et qui vise à créer un cadre de concertation entre les acteurs des chaînes de valeur de la Stratégie nationale d’exportation et les institutions financières.