PUBLICITE

La Fondation Friedrich Naumann lance un incubateur politique pour l’émergence de jeunes leaders politiques

Publié le 19 oct. 2022 à 10:29

  • La Fondation Friedrich Naumann lance un incubateur politique pour l’émergence de jeunes leaders politiques
  • La Fondation Friedrich Naumann lance un incubateur politique pour l’émergence de jeunes leaders politiques

Après avoir lancé en 2016, à travers son Bureau d’Abidjan, le projet "𝗣𝗼𝗹𝗶𝘁𝗶𝗰𝗟𝗮𝗯" pour les jeunes des partis politiques et de la société civile en vue de renforcer leur participation politique, la Fondation Friedrich Naumann pour la liberté remet le couvert avec un projet dénommé : "𝗜𝗻𝗰𝘂𝗯𝗮𝘁𝗲𝘂𝗿 𝗽𝗼𝗹𝗶𝘁𝗶𝗾𝘂𝗲".

La première session de ce programme d'entrepreneuriat politique s'est déroulée du 06 au 10 octobre 2022, à Grand Bassam, autour du thème suivant : "𝙀𝙣𝙩𝙧𝙚𝙥𝙧𝙚𝙣𝙚𝙪𝙧𝙞𝙖𝙩 𝙥𝙤𝙡𝙞𝙩𝙞𝙦𝙪𝙚 : 𝘾𝙤𝙢𝙢𝙚𝙣𝙩 𝙨’𝙤𝙧𝙜𝙖𝙣𝙞𝙨𝙚𝙧 𝙥𝙤𝙪𝙧 𝙧é𝙪𝙨𝙨𝙞𝙧 𝙨𝙤𝙣 𝙚𝙣𝙜𝙖𝙜𝙚𝙢𝙚𝙣𝙩 ?".

Ce sont 18 jeunes cadres de la société civile et de partis politiques, qui ont pris part à cette formation, dans la perspective de faire émerger et encadrer 100 jeunes leaders (de moins de 47 ans) d'ici 2025.

Selon Magloire N’Dehi, chef de bureau pays de la Fondation Friedrich Naumann, il s’agit d’accompagner l’émergence d’un personnel politique capable de proposer une offre politique de qualité pour le développement de la Côte d’Ivoire.

"Par cet incubateur politique, notre institution se propose de susciter des entrepreneurs sociaux et politiques capables de contribuer, au même titre que les entrepreneurs commerciaux et économiques, au développement du pays avec des projets politiques innovants", a-t-il indiqué.

Dans cet élan, Hanna Dié, présidente de l’ONG Perspectives et membre d’un parti politique, a salué l’opportunité d’avoir été sélectionnée pour cette première session.

 "Nous avons été sélectionnées au regard de notre engagement politique. Moi, je suis de celles qui militent pour le leadership politique féminin. Et je pense que cette formation nous donnera les rudiments nécessaires pour affronter le milieu politique, en tant que femme", a-t-elle affirmé.

Marcelle Godi, membre de la direction du Congrès panafricain pour la justice et des droits des peuples (COJEP), a, quant à elle, remercié la Fondation Friedrich Naumann pour l’initiation de cet incubateur politique.

"Ça nous permet d’apprendre, d’approfondir nos connaissances politiques et de créer un réseautage de jeunes leaders et cadres", a-t-elle souligné.

Il faut noter que les travaux de cette première édition de l’incubateur politique ont été conduits par d’éminents facilitateurs  dont Stevy Wallace, Consultant et ex directeur de la communication digitale de la Présidence du Gouvernement du Bénin ; Jean Marie Dodo, Enseignant chercheur en géopolitique et expert des théories d’influences de Côte d’Ivoire.

Des rubriques consacrées à l’"Analyse du marché politique », au "Cadre stratégique politique" et des sessions thématiques dédiées aux "Outils et méthodes pour communiquer son projet et susciter l’adhésion", "Ancrage et outils d’influence et de rayonnement politique", "Bâtir une équipe d’appui », « Comment améliorer sa communication et renforcer son réseau ?".

Les produits de ces travaux sont relatifs à l’érection d’un cadre stratégique indispensable à tous les impétrants. Et ce, dans le but d’une meilleure compréhension des enjeux du marché politique, une maitrise des outils de base du marketing et de la communication politique et un renforcement des techniques d’influence et de réseautage politique.