PUBLICITE

Ban_Cash RTI

3 000 jeunes vont être formés à la culture maraîchère, grâce à un financement germano - néerlandais

Publié le 28 nov. 2022 à 14:49 Modifié le 28 nov. 2022 à 14:51

  • 3 000 jeunes vont être formés à la culture maraîchère, grâce à un financement germano - néerlandais

Plus de 3 000 jeunes Ivoiriens vont être formés à la culture maraîchère hors-sol en Côte d’Ivoire, grâce à un partenariat conclu entre la République Fédérale d’Allemagne à travers son Projet Centre d’Innovation Verte (ProCIV) de la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) et l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas. 

Le 23 novembre dernier à Abidjan, en présence des parties prenantes, Agrifer, RijkZwaan, Van Iperen et Résilience qui agit en qualité de coordinateur principal du projet Hortivoire, les grandes lignes de ce partenariat ont été dévoilées.

Le contenu de cet accord comprend, entre autres, l’accompagnement technique et financier de l’Institut National de Formation Professionnelle Agricole (INFPA), par le Centre d’Innovations vertes ; la formation du personnel de l’INFPA à la gestion du centre de formation Hortivoire.

La sensibilisation et l’encadrement pratique de 3 500 agriculteurs ; la formation de 240 apprenants dans cette technique culturale ; la facilitation de l’insertion professionnelle des auditeurs formés et l’attrait de 50% de femmes dans les formations disponibles, font aussi partie de ce projet.

"Les missions principales sont d'appuyer les innovations dans le secteur agroalimentaire afin d’améliorer durablement les revenus des petits producteurs de cacao, de banane plantain et de manioc en zones rurales. ProCIV ambitionne, à travers le projet Hortivoire, élargir son champ d’action aux producteurs de tomate, de poivre, de piments… ", a précisé Magnus Schmid, Chef du Projet ProCIV qui, par la même occasion, a fait savoir que Hortivoire, est une opportunité offerte aux femmes et les jeunes des zones rurales afin d’améliorer leurs revenus. Selon lui, cet accord est en phase avec les missions de ProCIV.

"Le projet Hortivoire va contribuer à assurer la sécurité alimentaire par la qualité et la quantité de leurs produits, ainsi que la création d’emploi, car il comprend un volet installation des auditeurs qui seront formés", ajoute Nabiola Dosso, représentant pays de l’entreprise Résilience.

Lors de cette cérémonie de signature du protocole d’accord, on pouvait noter la présence de Marc-Olivier Togbé, Directeur de l’INFPA, Elena Molina, Chargée de Projets et Coopération à l’Ambassade d’Allemagne, et du représentant de l’Ambassade des Pays-Bas en Côte d’Ivoire, sans oublier Ben Kubbinga, ainsi que le représentant de l’entreprise Agrifer, Fer Weerheijm.

Prévu pour durer quatre ans, la cérémonie de lancement officielle avait eu lieu le 28 mai 2021, à Koubi, dans le département de Tiébissou.

Les activités du Centre d’Innovation Vertes (ProCIV) sont financées par le Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ).