PUBLICITE

Feja_970x90

Au moins 162 morts dans un séisme en Indonésie

Publié le 21 nov. 2022 à 17:49

  • Au moins 162 morts dans un séisme en Indonésie

Au moins 162 personnes sont mortes et des centaines ont été blessées dans un tremblement de terre de magnitude 5,6 survenu lundi sur l'île indonésienne de Java, qui a fait trembler des gratte-ciels jusque dans la capitale Jakarta.

"J'ai le regret d'annoncer qu'il y a 162 morts", a déclaré le gouverneur de Java Ouest Ridwan Kamil dans une vidéo vue par l'AFP, un chiffre confirmé par Adam, porte-parole de l'administration de la ville de Cianjur qui, comme de nombreux Indonésiens, ne porte qu'un nom.

Un précédent bilan, présenté par le gouverneur de la province de Java occidental Ridwan Kamil, faisait état de 56 morts et de plus de 700 blessés. 

"En raison du grand nombre de personnes toujours bloquées sur place, nous estimons que le nombre de personnes décédées et blessées va augmenter", avait-il précisé.

Selon l'agence indonésienne en charge des catastrophes, dans la ville de Cianjur, située près de l'épicentre du séisme, 25 personnes restaient coincées sous les décombres alors que la mission de sauvetage s'apprêtait à continuer à travailler durant la nuit.

Plus de 2.000 maisons ont été endommagées et plus de 5.000 personnes évacuées, selon elle.

Agus Azhari, 19 ans, était avec sa mère dans la maison familiale quand la salle à manger a été détruite en quelques secondes, des pans de mur et de plafond s'effondrant autour d'eux.

"J'ai pris la main de ma mère et nous avons couru à l'extérieur", a-t-il raconté à l'AFP. "J'entendais partout autour de moi des gens crier à l'aide".

Des habitants ont transporté les victimes à l'hôpital à bord de pick-ups et de motos, selon des images obtenues par l'AFP. Les corps des morts ont été placés devant l'établissement, sous une bâche.

L'hôpital Sayang de Cianjur a été privé d'électricité plusieurs heures après le séisme. Elle était partiellement rétablie en soirée, selon le gouverneur de la province de Java occidental. 

Des soins et opérations ont dû être réalisés en extérieur. "Certains ont eu leurs têtes, pieds, recousus dehors", a-t-il déclaré.

Des commerces, un hôpital et un pensionnat musulman de la ville ont subi d'importants dégâts, selon la presse locale.

Selon le chef de l'administration de la ville de Cianjur, Herman Suherman, "il y a de nombreuses familles dans des villages qui n'ont pas encore été évacuées".

- Bâtiments évacués à Jakarta -

L'épicentre du séisme était situé près de Cianjur, à quelque 100 kilomètres au sud de Jakarta, selon l'Institut d'études géologiques des Etats-Unis (USGS).

Aucune victime ni aucun dégât important à Jakarta n'a été rapporté dans l'immédiat mais, dans la capitale, des personnes se sont précipitées hors des bâtiments. Mayadita Waluyo, juriste de 22 ans, a décrit la panique des employés se ruant vers les issues de secours.

"J'étais en train de travailler quand le sol a tremblé. Je pouvais sentir clairement la secousse", a-t-elle raconté.

Des centaines de personnes patientaient à l'extérieur après le séisme, portant pour certaines des casques de protection afin de parer les chutes de débris, a observé un journaliste de l'AFP.

Le président français Emmanuel Macron a adressé une "pensée émue pour toutes les victimes", affirmant lundi matin dans un tweet : "la France est solidaire".

L'Indonésie est régulièrement confrontée à des tremblements de terre ou des éruptions volcaniques, du fait de sa position sur la "ceinture de feu" du Pacifique où les plaques tectoniques se rencontrent.

En 2018, l'île de Lombok et l'île voisine de Sumbawa avaient été frappées par un violent tremblement de terre qui avait fait plus de 550 morts.

La même année, un autre séisme d'une magnitude de 7,5 avait provoqué un tsunami qui avait frappé Palu, sur l'île de Sulawesi, entraînant la mort ou la disparition de 4.300 personnes.

L'île de Java avait pour sa part été touchée par un séisme de magnitude 6,3 en 2006, près de la ville de Yogyakarta (centre), provoquant environ 6.000 morts et des dizaines de milliers de blessés.

Mais le pays reste marqué par le tremblement de terre du 26 décembre 2004 d'une magnitude de 9,1 au large des côtes de Sumatra.

Il avait provoqué un important tsunami qui avait entraîné la mort de 220.000 personnes dans toute la région, dont 170.000 pour la seule Indonésie, une des catastrophes naturelles les plus meurtrières jamais enregistrées.