PUBLICITE

Ban_Cash RTI

Israël expulse une Italienne arrêtée en Cisjordanie occupée

Publié le 17 janv. 2023 à 11:27

  • Israël expulse une Italienne arrêtée en Cisjordanie occupée

Crédit Photo : Autre Presse

Les autorités israéliennes ont annoncé mardi avoir expulsé une Italienne interpellée la veille lors d'une opération militaire en Cisjordanie occupée et suspectée d'appartenir à une organisation "terroriste".

"Stefania Costantini, entrée en Israël le 2 mai 2022 avec un visa de tourisme, est suspectée d'appartenir au Front populaire de libération de la Palestine (FPLP)", une organisation jugée "terroriste" par Israël et l'Union européenne, a indiqué à l'AFP le Shin Beth, le service de sécurité intérieure israélien.

Elle ne s'était pas présentée à une convocation du Shin Beth en septembre 2022 et "a poursuivi ses activités" pour le FPLP, avant d'être arrêtée lundi "pour être interrogée", a poursuivi cette source.

Mme Costantini (50 ans) a ensuite été "transférée vers les services de l'immigration qui ont décidé de l'expulser", selon le Shin Beth.

Elle a été expulsée lundi après-midi vers l'Italie, a confirmé à l'AFP une porte-parole des services israéliens de l'immigration.

Contacté par l'AFP, le consulat général d'Italie à Jérusalem n'a pas souhaité réagir dans l'immédiat.

Stefania Costantini a été arrêtée lors d'une opération de l'armée israélienne dans le camp de réfugiés de Dheisheh près de Bethléem, au cours de laquelle un adolescent palestinien de 14 ans a été tué lundi par des tirs israéliens.

Les ministres israélien et italien des Affaires étrangères, Eli Cohen et Antonio Tajani, ont indiqué sur Twitter avoir eu un entretien téléphonique lundi, sans préciser s’ils avaient abordé le cas de Mme Costantini.