La Chine a annoncé avoir détecté son premier cas du très contagieux variant Omicron du coronavirus, ont rapporté les médias d'Etat lundi.

 

Les autorités de la ville de Tianjin, dans le nord-est de la Chine, ont repéré le variant chez une personne revenant de l'étranger, sans préciser de quel pays il s'agissait, selon le Quotidien de Tianjin.

 

Le patient, asymptomatique, a été testé positif jeudi, et des tests plus poussés ont "confirmé la détection du (...) variant Omicron", selon le journal, qui ajoute que ce patient a été hospitalisé et mis à l'isolement.

 

Le pays le plus peuplé du monde est à l'affut de nouveaux foyers épidémiques alors qu'il se prépare à accueillir les Jeux olympiques d'hiver à Pékin en février.

 

Les autorités sanitaires ont ordonné des protocoles plus stricts dans les villes portuaires comme Tianjin, située à environ 140 kilomètres de la capitale.

 

Le variant Omicron semble se propager plus vite que le variant Delta, provoquer des symptômes moins sévères et rendre les vaccins moins efficaces, a indiqué dimanche l'OMS, soulignant que les données restent très parcellaires.

 

La Chine a réussi à réduire drastiquement ses cas de Covid grâce à une combinaison de contrôles aux frontières, de campagnes de tests massives et de confinements ciblés.

 

Le pays a enregistré 101 nouveaux cas de Covid-19 lundi, dont 21 cas importés, selon l'Agence nationale de Santé.