La pratique usuraire est un système qui consiste à prêter de l’argent, ou à mener une action qui dissimule un prêt d’argent à un taux qui dépasse le taux légal fixé. En Côte d’Ivoire, les cas sont légion. Les fonctionnaires aux revenus bas mais garantis, sont particulièrement touchés. Certains d’entre eux se rabattent sur des usuriers, couramment appelés "les margouillats", qui prêtent de l’argent facilement et rapidement, mais à des taux exorbitants.


En fonction depuis 33 ans, Ali Diomandé, instituteur, part à la retraite fin septembre 2021, totalement ruiné et endetté. Face aux difficultés, il a contracté plusieurs prêts auprès des usuriers dont il n'a pas jamais pu se défaire. Bien que bénéficiant d'un salaire de 500.000 FCFA, il part à la retraite avec aucune économie, aucun bien. Il a accepté de témoigner, à visage découvert pour contribuer à la lutte contre le phénomène '' margouillats '' et donner un avertissement aux nouveaux fonctionnaires.