PUBLICITE

Une cinquantaine de militants de l’opposition de la région du Goh rejoignent les rangs du RHDP

Publié le 26 nov. 2022 à 08:14

  • Une cinquantaine de militants de l’opposition de la région du Goh rejoignent les rangs du RHDP

Crédit Photo : SERCOM ministre Belmonde Dogo

Une cinquantaine de militants de la région du Goh ont quitté les rangs des partis de l’opposition pour rejoindre ceux du rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Ces militants sont des transfuges du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), du Front Populaire Ivoirien (FPI) et du Parti des Peuples Africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI).

C’est la ministre Belmonde Dogo, par ailleurs députée de la circonscription électorale de Guibéroua qui a conquis ces têtes de l’opposition dans la région afin qu’elles adhèrent les rangs du parti au pouvoir.

Ces femmes et ces hommes ont déclaré avoir rejoint le RHDP : "après avoir observé le comportement de la Ministre Belmonde", selon leur porte-parole, Sambro Bi Marcel dit KB.

"Je dépose mes bagages au RHDP. Et je ne viens pas sur la pointe des pieds car j’ai fait mes adieux de l’autre côté", a-t-il avoué.

 Selon Sambro Bi Marcel et ses condisciples, "le développement se trouve au RHDP".  

Sambro Bi Marcel dit KB était l’un des secrétaires de section du Front populaire ivoirien (FPI) dans le Goh.

"Akwaba dans la plus grande famille politique de notre pays", leur a lancé toute heureuse, Belmonde Dogo, députée de Guibéroua-Galébré-Dignago avant de leur faire un aveu :  "je vous sais compétents car vous m’avez combattue pendant les échéances électorales. Mais le plus important c’est le choix que vous faites aujourd’hui.

Pour la Ministre Myss Belmonde Dogo, ce choix des nouveaux adhérents à sa formation politique est un choix judicieux.

"Vous faites bien de nous rejoindre dans le parti du Président Alassane Ouattara où le développement local est plus qu'une réalité et où le vivre ensemble est chaque jour prôné dans notre discours et nos actions de développement, qui ne tiennent pas compte du choix politique des populations", a-t-elle professé.

Belmonde Dogo a enjoint ces nouveaux militants à mobiliser davantage en ratissant large autour d’eux. "Allez et ramenez-nous beaucoup d’autres de nos frères à la raison", a-t-elle recommandé.

Une présentation officielle de Sambro Bi Marcel dit KB et de ses camarades à la section Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix du Goh est annoncée.

Après Myss Belmonde Dogo a aussi reçu en audience les populations de Zoha, dans le département de Guibéroua.

A travers une forte délégation, elles sont venues demander pardon à la Ministre pour avoir boycotté les élections précédentes et sont désormais prêtes à suivre ses instructions et celles du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP).

Leur emboitant le pas, les femmes de Diégonéfla, une ville sur l’axe Gagnoa-Oumé, ont effectué le déplacement pour remercier la Ministre pour ses actions de développement et d’autonomisation des femmes à travers les coopératives et des activités génératrices de revenus.

Dans leur message, elles ont demandé à la Ministre Myss Belmonde Dogo de se présenter comme candidate de la région du Gôh, pour les élections des Conseils régionaux à venir.

Revenant sur la question de sa candidature, elle a souligné avoir pris bonne note et expliqué qu’il revient aux instances du parti de proposer des candidats et prendre les décisions qu’elle ne fera que suivre en tant qu’exécutante.0% de data

Même son de cloche pour les femmes de Briéhoa, celles du RHDP de Gagnoa, de l’Union des Femmes Actives de Gagnoa (UFAG), de Brouyaokro et des Femmes de Bassehoa qui à tour de rôle, ont échangé avec la "Reine de Galébré" comme elles l’ont nommée.

Toutes ces rencontres se sont faites sur fond de sensibilisation à la révision de la liste électorale.

La ministre a d’ailleurs invité ses hôtes à en faire une large diffusion surtout à l’endroit des nouveaux majors.

Il faut rappeler que Myss Belmonde Dogo a supervisé le lancement de la révision de la liste électorale dans la région du Goh, pour le compte de son parti le RHDP, le samedi19 novembre dernier.