Une mission ouest-africaine conduite par les Présidents ivoirien, Alassane Ouattara, et ghanéen, Nana Akufo-Addo, s'est rendue le vendredi 17 septembre à Conakry pour exposer aux putschistes ses exigences, dont la tenue d'élections dans les six mois, un délai a priori peu compatible avec les vues des militaires. Cette visite fait suite à un sommet extraordinaire de la CEDEAO jeudi à Accra, la capitale ghanéenne.