PUBLICITE

Ban_Cash RTI

Rentré en Côte d’Ivoire, Charles Blé Goudé exprime sa reconnaissance au Président Alassane Ouattara

Publié le 27 nov. 2022 à 12:04

  • Rentré en Côte d’Ivoire, Charles Blé Goudé exprime sa reconnaissance au Président Alassane Ouattara

L’ex-leader de la galaxie patriotique a exprimé, samedi 26 novembre 2022 à Abidjan, sa reconnaissance au Président Alassane Ouattara qui a suivi son dossier “de bout en bout”.

“On peut être des adversaires politiques. Mais quand un adversaire politique pose un acte, il faut le reconnaître. Je reconnais ici, (…) le fait que de bout en bout, mon dossier de retour ait été suivi par le Président de la Côte d’Ivoire. Moi je voudrais ici lui dire merci pour ça (…)”, a exprimé Blé Goudé à la place CP1 de Yopougon (Abidjan Ouest).

Le président du Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (COJEP) a expliqué, en présence d’une foule restée en place malgré la forte pluie, qu’il a fallu l’intervention des autorités ivoiriennes pour qu’il quitte le Ghana, vendredi, car il était sur le coup d’un mandat d’arrêt émis depuis 2018.

“Cet incident m’a permis de savoir qu’en réalité quand on m’a dit de venir, c’était franc, c’était sincère. J’ai rêvé de ce moment depuis ma cellule”, a-t-il ajouté, remerciant le Gouvernement pour avoir facilité son retour ainsi que toutes les personnalités politiques dont Simone Gbagbo, Danielle Boni-Claverie et Pascal Affi N’guessan, qui sont venues l’accueillir.

Charles Blé Goudé avait quitté la Côte d’Ivoire à la chute de l’ex-président Laurent Gbagbo. Il a été arrêté en 2013 au Ghana, puis transféré à La Haye en 2014. Accusé comme son mentor de présumés crimes survenus pendant la crise post-électorale de 2010-2011, il a été acquitté définitivement par la Cour pénale internationale. Il a reçu son passeport le 30 mai 2022 des autorités ivoiriennes, qui l’ont autorisé à regagner la Côte d’Ivoire.

L’ancien “général de la rue” a souligné qu’il est revenu pour accompagner le processus de réconciliation pour permettre à tous les jeunes qui se réclament de lui, ainsi qu’à toute la jeunesse ivoirienne, d’avoir du travail pour pouvoir se prendre en charge.

Après la place CP1, il prendra part, dimanche, à une messe d’action de grâce à la paroisse Saint Jacques de Cocody et une rencontre avec les responsables du COJEP. Le 2 décembre, il se rendra Gagnoa et le 3 décembre, il sera à Guibéroua et à Kpogrobré, son village natal. Le dimanche 4 décembre, il sera à Takoa, son village maternel.