Après les régions du Bounkani, du Tonpki, du Gôh, de la Mé et du Bélier, le Gouvernement a porté assistance aux populations de la Bagoué, victimes d’une tornade. Une délégation du Ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté a rencontré les populations du village de Koro de la sous-préfecture de Kolia, dans le département de Boundiali, dans le nord de la Côte d'Ivoire, où de nombreuses habitations et autres infrastructures ont été détruites par de violents vents. Cette délégation a au nom du Gouvernement, fait des dons en vivres et non vivres.

 

Joël Yves Kouadio, Chef de Cabinet du Ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, a salué le courage des populations et la solidarité des cadres envers les populations sinistrées. " J'ai trouvé à Koro, un peuple résilient, debout. Sachez que madame la Ministre Belmonde Dogo partage la douleur que vous avez ressenti entraînant de nombreux dégâts. Nous avons connu pareil cas à Man, Séguéla et l'Etat a toujours soutenu les victimes. C'est la volonté du Président Alassane Ouattara de mettre la Côte d'Ivoire à l'abri de tels sinistres " a-t-il précisé.


Pour aider les populations à retrouver leur quiétude, le Ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté a fait des dons de 20 tonnes de ciment, 300 feuilles de tôles 2 tonnes de riz et autres.

Touré Mohiabi, premier adjoint au Maire de Kolia, a traduit la reconnaissance des populations aux efforts du Gouvernement à l’endroit de l’ensemble des ivoiriens, les plus vulnérables en particulier.

Maferima Diarrassouba cadre de la région, s'est adressée à la population. "Ce sont les conséquences de la nature. Mais on ne veut plus être victime de sinistres ici tout comme ailleurs en Côte d'Ivoire".


Elle rajoute que c’est dans cet intérêt que la COP 15 se tient en Côte d’Ivoire depuis le 09 mai dernier. “Nous invitons donc nos parents à planter des arbres, à ne plus couper les arbres n'importe comment ” a-t-elle soutenu. Puis de poursuivre : "le monde entier est concerné. Prenons soin de notre environnement".



Pour rappel, les populations du village de Koro, ont été victimes d’une catastrophe naturelle, dans la nuit du 20 au 21 mars. L'une des victimes, Koné Katié, a décrit un vent d’une rare violence. "C’est le tiers du village qui a été touché par la tornade. Les dégâts sont énormes. Ce sont des toitures arrachées, des murs écroulés et des arbres complètement déracinés, que nous avons malheureusement constaté suite au passage de ce grand vent", a-t-il situé.


Dans ce village situé, ce sont au total 9 commerces et 2 logements d’instituteurs décoiffés, 190 réserves alimentaires et 3 clôtures qui ont cédées face à la violence de la tempête de cette nuit du 20 au 21 mars dernier.