Les associations des femmes de la région de la Mé ont été instruites sur les bonnes pratiques et l’utilité du programme Association Villageoise d’Epargne et de Crédit (AVEC), dans le cadre de la mise en place et de gestion d’une section dans ladite région. Le lundi 27 juin 2022 à Adzopé, en présence des autorités administratives et de Marlène Dogbo, Directrice de Cabinet du ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, représentante de la Ministre Myss Belmonde Dogo, elles ont reçu les différentes consignes avant un engagement concret.

 

A travers le programme social du Plan national de développement (PND), le projet filets sociaux productifs participe activement à la réduction du de la pauvreté. Depuis sa mise en place, ce sont plus de 227 000 ménages, qui ont vu leurs conditions de vies s’améliorer.

 

"la mise en place d’AVEC dans notre région, va impliquer les bénéficiaires et les non-bénéficiaires, afin d’atteindre une meilleure inclusion économique et sociale des ménages concernés", s’est réjoui le représentant du maire d’Adzopé. Il a par ailleurs félicité le gouvernement pour la mise en place d’un tel projet d’envergure national, qui vise à lutter contre la pauvreté, afin de permettre un mieux être plus particulièrement aux populations les plus vulnérables.

 

Venues nombreuses, elles ont été attentives à la présentation d’Abdoulaye Coulibaly, responsable du cabinet Forscot, qui leur a expliqué la démarche de mise en œuvre et le fonctionnement d’une AVEC. Occasion pour ces dames, de poser leurs différentes préoccupations à travers des échanges inter actifs, pour leur permettre de mieux comprendre l’objectif du programme.

 

"Au sein des AVEC une dimension de caisse de solidarité, qui est une caisse d’entraide pour pouvoir se soutenir entre elles. C’est également une opportunité d’investissement qui est donné à chaque membre pour leur permettre de faire face, à des activités génératrices de revenus" a fait savoir Koné Kipeya, Coordonnateur national du projet Filets sociaux productifs.  Selon lui, la région de la Mé rentre dans l’écosystème de la couverture nationale, qui s’est manifesté par l’intention des femmes de la région à leur adhésion.

 

Au terme de cette rencontre, la Ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté par le biais de sa Directrice de cabinet, a offert cinquante (50) caisses aux associations de la région, et leur a recommandé d’en faire bon usage, pour réussir leur autonomisation.