Dix-sept mille cent quatre-vingt treize candidats, toutes séries confondues, ont entamé lundi 04 juillet 2022 les épreuves écrites du baccalauréat session 2022 dans les deux directions régionales de l’éducation nationale et de l’alphabétisation de Bouaké (DRENA-Bouaké 1 et 2).


Ces 17 193 candidats, dont 5 726 pour la DRENA-Bouaké 1 et 11 467 pour la DRENA-Bouaké 2, sont répartis dans 27 centres d’examen dont 21 à Bouaké et six dans les communes de Béoumi, Botro, Sakassou, Brobo et Djébonoua.


Le secrétaire général de la préfecture de Bouaké, Ankoun Kouadjo, qui a procédé au lancement de ces épreuves écrites, a, au nom du préfet de région, Tuo Fozié, a apporté le soutien et les encouragements du gouvernement aux candidats. Il les a, en outre, invités à travailler en toute quiétude et à éviter de s’adonner à la tricherie et à la fraude pour ne pas compromettre leur avenir.


Le ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, qui fait de la lutte contre la fraude et la tricherie son cheval de bataille, a pris des mesures pour dissuader les éventuels fraudeurs et tricheurs. Il a instauré des fouilles corporelles systématiques des candidats à l’aide d’un détecteur de métaux à l’entrée des centres d’examen. En plus des fouilles corporelles, chaque centre d’examen a été équipé de caméras de surveillance pour suivre les faits et gestes des candidats et des examinateurs.