Le préfet du département de Sakassou, Bonaventure Tiégbé, a procédé jeudi 02 septembre 2021 à l’installation officielle du comité local de sécurité routière (CLSR) au cours d’une cérémonie organisée à cet effet dans les locaux du centre culturel.


L’incivisme des conducteurs de véhicules ou d’engins à deux ou trois roues, qui occasionne de nombreux accidents de la route avec son corollaire de blessés, de morts et/ou de dégâts matériels dans le département aura, sans doute, milité en faveur de la création de ce comité dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie de sécurité routière (SSR) adopté le 07 juillet 2021 par le conseil des ministres.

La mission première de ce comité est de faciliter la mise en œuvre de la SSR, en pilotant les actions et activités de sécurité routière en vue de lutter efficacement contre les accidents de la route.


Il est également chargé de réaliser des campagnes de sensibilisation à l’endroit des populations en liaison avec les administrations concernées et d’organiser des séances d’écoute attentive des populations en vue de la prise en compte de leurs préoccupations relatives à la lutte contre l’incivisme.


Le CLSR de Sakassou doit également caractériser les divers accidents survenus dans la localité, dresser des statistiques fiables de ces accidents et faire remonter des données précises à la hiérarchie et aux différents services et organismes intervenant dans le secteur de la sécurité routière.


Il a enfin pour rôle d’élaborer des plans de circulation routière à divers endroits de la ville de Sakassou. Et ce, en prévision au bitumage en cours de l’axe Tiébissou-Sakassou-Béoumi qui fera de la ville un important carrefour routier.