Un paysan âgé de 64 ans, répondant au nom de K.K.D, résidant dans le village de Godélilié dans la sous-préfecture de Niambézaria, département de Lakota, a été attaqué au retour de son champ par un éléphant qui lui a fracturé un bras, brisé des côtes et blessé grièvement les fesses.

 

L’information a été rapportée, lundi 06 septembre 2021, par le secrétaire général de la préfecture de Lakota, Kohué Djédjé Marcelin, lors du traditionnel Salut aux couleurs mensuel.

 

K.K.D revenait de son champ situé dans la forêt classée de la Davo lorsqu’il s’est trouvé nez à nez avec un troupeau de trois éléphants composé d’un mâle, d’une femelle et de leur petit. Le paysan a été chargé par le mâle qui l’a laissé avec un bras fracturé, des côtes brisées et de profondes blessures aux fesses.

 

Le secrétaire général de la préfecture de Lakota a indiqué que la victime se porte mieux. Il a été évacué au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Treichville, à Abidjan, après un passage au centre de santé rural de Niambézaria ainsi qu’à l’hôpital général de Lakota.

 

Des mesures dont le déguerpissement des planteurs clandestins de la forêt classée et la destruction des plantations ont été arrêtées pour éviter ce genre d’accidents.