Une toilette complète a été faite le mercredi 08 septembre 2021 au service d’urgence de l’hôpital général de Gagnoa par les agents de santé, dans le cadre de ce qu’ils dénomment le Grand ménage.

 

"On a lavé tout le service, même les lits et les matelas", a indiqué le médecin-chef du service d’urgence, Docteur Etien Yao Toussaint. Il a expliqué qu’avec les ménages quotidiens qui ne permettent pas d’intervenir globalement, le grand ménage a l’avantage de nettoyer "dans tous les recoins".

 

Avec le sang qui touche les lits et provoque de la rouille, le médecin-chef a expliqué la nécessité de refaire la peinture sur les lits, des couloirs, mais aussi certains mûrs ont été lavé, ainsi que tout ce qui peut être utilisé par le patient, de sorte à permettre à ce dernier d’être dans un environnement "sécurisé, propre, et limiter au maximum les affections".

 

Ce Grand ménage a eu l’avantage de voir l’implication de tout le personnel des urgences, de la direction administrative, ainsi que des autres directions qui sont venus en renfort, soit une quarantaine d’agents de l’hôpital, sur la cinquantaine que compte l’établissement sanitaire.

 

Pour le directeur d’hôpital, Dr Kouakou Adolphe, le constat avait montré que l’hôpital ne possédait pas suffisamment d’agents d’hygiène, et que part ailleurs, l’ensemble du personnel ne s’intéressait pas beaucoup aux ménages, car ils avaient l’impression, qu’il s’agissait d’une tâche dévolue aux agents d’hygiène. Ainsi, avec les membres de l’administration et le directeur en tête, cette action permet à chacun du personnel de voir que la propreté est une affaire de tous, a-t-il dit.

 

Pour la seule journée de mercredi, tous les patients ont été orientés vers le service d’urgence du CHR. Quant aux 11 autres services que compte l’hôpital, ils sont demeurés ouverts.