la fédération des femmes bénévoles ivoiriennes (FBI) du RHDP n’est pas rester en marge de la commémoration de la fête des mères. Au nombre de 300, ces femmes ont pris d’assaut le quartier wassakara pour s’égayer. A leurs côtés, l’on a noté la présence des associations féminines de la commune, comme pour dire à Yopougon l’entente y règne.