Si le métier de cordonnier majoritairement dominé par les hommes est vu comme celui des débrouillards, Bintou entend l'exercer pour subvenir à ses besoins et à ceux de sa mère. A 32 ans, elle exerce le métier de cordonnier au quartier sable dans la commune de Yopougon. Laver, cirer et réparer les chaussures, une activité que la jeune fille exerce depuis une dizaine d'années. Son courage et son abnégation au travail bienfait force l'admiration de la clientèle. C'est un portrait de Nouh SANGARÉ.