La séparation entre Laurent Gbagbo, fondateur du Front populaire ivoirien (FPI), et Pascal Affi N’guessan, ex-Premier ministre, et président dudit parti, continue de faire le chou gras des journaux ivoiriens, surtout après l’annonce de la création d’une nouvelle formation politique par le président Gbagbo.

 

A cet effet, « Notre Voie », barre à sa Une "Le FPI, un véritable gâchis !", même son de cloche pour le confrère « Le Temps » qui laisse voir à sa page de couverture "Gbagbo se prononce sur son avenir politique".

 

Pendant ce temps, le quotidien « Le Patriote », proche du parti au pouvoir, se penche sur les difficultés que pourrait rencontrer l’ancien président Laurent Gbagbo, après l’annonce de la création d’un nouveau parti. Ce journal laisse donc entrevoir sur sa page d’accueil "Création annoncée d’un nouveau parti politique, ce qui va « fatiguer » Gbagbo". Le confrère « Soir Info », n’a pas voulu rester en marge, il vient appuyer en titrant à sa Une "Gbagbo en danger". Le Rassemblement, vient également s’ajouter à la liste en laissant apparaitre en couverture "Les GOR dans une nouvelle galère".

 

Pendant que ces journaux cités plus tôt s’intéressent à la crise au FPI, « Le Jour Plus », de son coté, s’attarde sur le proche de Guillaume Soro arrêté au Mali. Il barre justement à sa Une, "Ben Souk, proche de Guillaume Soro arrêté à Bamako". Quant au quotidien « L’expression », il s’intéresse à l’an 2 du décès de l’artiste-chanteur de Coupé-décalé, DJ Arafat Dj, et note à sa Une, "Le Coupé-décalé à la recherche d’un nouveau roi".