L’actualité ivoirienne est dominée ce mardi 24 août 2021, par l’atmosphère qui règne présentement au Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), notamment les rapports entre Jean-Louis Billon et sa formation politique.


C’est au regard de cela que Soir Info titre à sa Une "de graves accusations portées contre Billon". PDCI-RDA, "la guerre de positionnement fait rage", écrit à sa page d’accueil le journal L’Expression qui révèle ensuite : "les propos de Billon qui clarifient tout". Dans ce même élan, le confrère Le Matin, proche du pouvoir présidentiel, barre à sa Une "PDCI : un plan anti-Billon se met en place". Entrant lui aussi dans la danse, le quotidien Le Patriote renseigne sur la présidentielle 2025. A cet effet, il mentionne à sa Une "Bédié-Billon, la guerre", poursuivant le journal donne des détails sur "les trois camps qui vont livrer bataille".


Pendant ce temps, le quotidien indépendant L’Inter, lui, s’intéresse à la crise qui continue de sévir au sein du Front Populaire Ivoirien (FPI). Le confrère barre donc à sa Une "voici la date du congrès constitutif du nouveau parti de Gbagbo", ce quotidien identifie également le nom de "l’homme qui est à la manœuvre". Damana Pickass : "Affi était un serpent dans notre poche", nous dit pour sa part Le Temps et d’ajouter les propos de M. Pickass : "le nouveau parti va bouleverser les rapports de force". Nouveau parti de Gbagbo, "le débauchage des proches d’Affi échoue", titre à sa Une le confrère Notre Voie et livre les témoignages des cadres et militants du FPI.


Après Kafolo, Téhini, "nouvelle attaque terroriste à Tingréla ?", c’est l’interrogation que barre la grande Une du journal Le Nouveau Réveil, selon qui, le préfet de cette ville a "intercepté une vidéo (…)". Même son de cloche pour le quotidien Dernière Heure qui indique : "la Côte d’Ivoire sous une nouvelle menace terroriste". Poursuivant, le journal note que la ville de Tingréla est "ciblée par des hors-la-loi".