PUBLICITE

Plus 15 000 cas d’hypertension artérielle confirmés sur une période de 12 mois en Côte d’Ivoire (Communiqué)

Publié le 9 nov. 2022 à 08:54

  • Plus 15 000 cas d’hypertension artérielle confirmés sur une période de 12 mois en Côte d’Ivoire (Communiqué)

Depuis son lancement en 2021 en Côte d’Ivoire jusqu’à fin août 2022, le programme Healthy Heart Africa (HHA) d’AstraZeneca a permis d’identifier plus de 73 000 cas de tension artérielle élevée et plus de 15 000 diagnostics confirmés d’hypertension sur 680 000 mesures de la pression artérielle, rapporte un communiqué de presse transmis à l’AIP, mardi 08 novembre 2022.

Le programme y travaille en partenariat avec le ministère de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, en vue d’améliorer l’accès aux soins liés à l’hypertension par la prise gratuite de la pression artérielle, le renforcement de la prise en charge et des soins à travers la formation des prestataires de soins, ainsi que la fourniture de matériel d’éducation et de sensibilisation à l’hypertension, à ses symptômes et à ses facteurs de risque.

"En offrant un environnement qui encourage la santé préventive, curative et de réhabilitation, les activités du programme ont bien progressé depuis leur lancement", commente Dr Allan Mackenzie, le directeur des affaires gouvernementales, développement durable mondial – accès aux soins de santé, AstraZeneca.

En Côte d’Ivoire, HHA est mis en œuvre par la Plateforme africaine des associations chrétiennes de la santé (ACHAP) et son partenaire, Initiatives chrétiennes pour la promotion humaine (ICPH), dans les régions du Haut-Sassandra, de la Marahoué, du Bélier, du Poro et du Tchologo.

Communément appelée “tension artérielle élevée”, l’hypertension est une maladie non transmissible (MNT) grave qui peut entraîner notamment une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral ou une insuffisance cardiaque. Elle est une cause majeure de décès prématuré dans le monde.

Les données par pays de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour 2019 indiquent qu’en Côte d’Ivoire, les MNT sont responsables de 36% des décès. Même si l’hypertension est considérée comme un tueur silencieux, elle peut être évitée en faisant régulièrement de l’exercice, en mangeant plus de fruits et légumes, en évitant le tabac et la consommation excessive d’alcool, et en limitant les aliments riches en graisses saturées.

Le gouvernement ivoirien a mis en place le Plan national de développement (PND) pour 2021-2025. Il souligne la nécessité de rapprocher l’accessibilité des soins de santé de la population et d’améliorer les normes techniques des établissements de santé. HHA contribue à cet objectif, en rendant les soins liés à l’hypertension plus accessibles au niveau des soins de santé primaires.

"Healthy Heart Africa nous a permis de nous concentrer sur le niveau le plus bas des soins de santé au sein de la communauté. (…) Nous attendons avec impatience une nouvelle année de mise en œuvre du programme aux côtés d’Initiatives chrétiennes pour la promotion humaine et de poursuite de son impact", affirme Nkatha Njeru, coordinatrice ACHAP en Côte d’Ivoire.

HHA est mis en œuvre dans huit autres pays d’Afrique à savoir l’Éthiopie, le Ghana, le Kenya, le Nigeria, l’Ouganda, le Rwanda, le Sénégal, la Tanzanie et Zanzibar. Ce programme d’AstraZeneca s’attaque à l’hypertension et au fardeau croissant des maladies cardiovasculaires (MCV).

Depuis son lancement en 2014 à fin août 2022 en Afrique, il a effectué plus de 29 millions prises de la tension artérielle ; formé plus de 9 200 professionnels de la santé ; mis en marche plus de 1 000 établissements de santé en Afrique pour fournir des services de lutte contre l’hypertension ; et identifié plus de 5,7 millions de personnes souffrant d’hypertension artérielle.

Quant à AstraZeneca, elle est une entreprise biopharmaceutique axée sur la recherche, le développement et la commercialisation de médicaments de prescription en Oncologie, en Maladies rares et en biopharmaceutique, y compris le cardiovasculaire, le rénal & le Métabolisme, le respiratoire et l’Immunologie. Basée à Cambridge, au Royaume-Uni, elle est présente dans plus de 100 pays. (AIP)