PUBLICITE

Ban_Cash RTI

L'Ivoirienne Leah-Muriel Guigui, une figure de la lutte contre le cancer

Publié le 13 juin 2022 à 07:46 Modifié le 30 sept. 2022 à 22:33

  • L'Ivoirienne Leah-Muriel Guigui, une figure de la lutte contre le cancer

LEAH MURIEL GUIGUI, PRÉSIDENTE DE L’ONG ECHO-MÉDIAS, ET INITIATRICE DU PROJET DE LUTTE CONTRE LE CANCER DU SEIN

L’Ivoirienne Leah-Muriel Guigui, fondatrice d’Echo Médias-Mssc (Mes seins sans cancer), une figure de la lutte contre le cancer en Côte d’Ivoire, vient d’être distinguée Grand prix de la communication grande cause.

Ce prix lui a été décerné à l’occasion de la 9ème édition des ASCOM (As de la Communication, du Marketing et de l’événementiel) qui s’est tenue dans un format phygital (en présentiel et par visioconférence).

L’événement s’est déroulé sous le thème « Une nouvelle ère, un nouvel élan », un instant qui a réuni des acteurs et professionnels de plusieurs pays africains : agences, entreprises, institutions, collectivités locales, organisations professionnelles et écoles.

Panels, conférences et awards, ont meublé cette journée d’échanges et de rencontres avec des acteurs du monde de la communication, dont Dominique Kalif, directeur de la communication et de la marque à la CIE/Sodeci, président du Réseau Ivoirien des Communicants (RICOM).

Au terme de la journée ASCOM, l’on a les Ascom Awards, la cérémonie de distinction qui met à l’honneur le talent, la résilience et la détermination de communicants, qui innovent et montrent de l’ingéniosité dans différents domaines.

Mme Leah-Muriel Guigui a mobilisé des professionnels des médias nationaux et internationaux contre le cancer du sein, avec des campagnes de sensibilisation connues sous la dénomination des Journées de Mobilisation des Mediaş contre le Cancer du sein (JMMC).

Cela a permis de braquer les projecteurs sur ce fléau mondial et ses victimes que sont les femmes. Engagée, dynamique, généreuse, Leah-Muriel Guigui a réussi à sauver des milliers de vies à travers sa campagne de sensibilisation dénommée « Mes Seins Sans Cancer ».

De ce fait, donnera-t-elle, l’occasion à des milliers de femmes et de jeunes filles de se faire dépister gratuitement. Certaines d’entre elles ont même pu bénéficier d’une prise en charge médicale.

Experte en communication, elle a même réussi à mettre à contribution des célébrités et des artistes nationaux à travers le collectif « Ma Voix Pour Elles », ainsi que des personnalités les plus éminentes de la Côte-d’Ivoire pour cette cause.

Femme des grandes causes, elle est passionnée de sport et pratique le Taekwondo avec une ceinture noire,1ère Dan. C’est cette culture du combat qui l’amènera à s’engager dans la lutte contre le cancer pour une société où aucune femme ne souffre de sa féminité.