Les vainqueurs de la 4è édition du Prix Pierre Castel 2021, Essim Egue Christelle et Séoulou Auger Cadet ont été récompensés le vendredi 10 septembre dernier, au cours d’une cérémonie tenue à Abidjan. C'était en présence du Ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Kobenan Kouassi Adjoumani qui a invité les entreprises à investir dans l'agro-industrie.

 

Deux projets ont retenu l’attention du jury pour leur qualité, leur impact et leur finalité d’intérêt général, qui contribuent à une meilleure formation professionnelle, à l’emploi et à l’épanouissement des jeunes et des femmes dans leur environnement.

 

Essim Egue Christelle, gérante de "Pam holding-Bassy" a remporté le 1er prix de l’édition 2021, repartant avec la somme de 10 millions FCFA (15 000 euros). Entreprise d’agro-alimentaire, "Pam Holding-Bassy" est spécialisée dans la production de farines instantanées de beignets.

 

Quant au second prix, il est revenu à Séoulou Auger Cadet, fondateur de "Cookieslabs Côte d’Ivoire", créateur d’une solution technologique qui vise à détecter précocement la maladie du "Swollen shoot" (virus de l'œdème des pousses du cacaoyer), afin de préserver les plantations de cacao. Il bénéficie d’un montant d’environ 3,2 millions FCFA (5.000 euros).

 

L’Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Jean-Christophe Belliard a félicité le Fonds Pierre Castel et la Société de Limonaderie et de Brasseries d’Afrique (SOLIBRA) pour cette initiative qui encourage la croissance de la jeunesse entrepreneuriale africaine.

 

Le parrain de la cérémonie, le ministre d’Etat, Kobenan Kouassi Adjoumani, a lui précisé que, ce prix s’inscrit dans le cadre du Programme national d’investissement agricole (PNIA 2018-2025) mis en place par le gouvernement ivoirien et ayant pour objectif d’encourager l’entrepreneuriat.

 

Initié en 2018 par la SOLIBRA, le Prix Pierre Castel vise à soutenir des initiatives portées par de jeunes entrepreneurs africains dans les domaines de l’agriculture et de l’agro-alimentaire. Outre la Côte d’Ivoire, le prix est également organisé dans 3 autres pays d’Afrique subsaharienne, à savoir le Burkina Faso, le Cameroun, et la République Démocratique du Congo.