Le conseiller presse et affaires culturelles de l’ambassade des Etats-Unis en Côte d’Ivoire, Hark Zimmer, a réaffirmé le soutien de son pays à une école inclusive, notant que le développement, la gouvernance et la santé sont tributaires d’un système éducatif solide permettant la formation de diplômés bien formés.

 

Pour le diplomate, ces éléments devraient être universels et bénéfiques pour permettre à tous les enfants de démontrer le "maximum de leur potentiel".

 

Cette formation se déroulera à travers plusieurs modules dont la première, organisée samedi 15 janvier 2022, portait notamment sur la pédagogie anti raciale, la culture inclusive, les stratégies de consolidation de la paix en classe, l’équité entre sexes dans l’enseignement, les pratiques équitables, les interactions entre pairs, l’élaboration d’un plan d’action ou encore la mise en œuvre des stratégies.

 

Ce projet d’école inclusive est mené en Côte d’Ivoire par l’ONG Childhood éducation international, une organisation américaine créée en 1892 et engagée à la promotion de l’éducation de tous les enfants dans une centaine de pays.

 

"Notre vision est de faire de l’éducation et de l’apprentissage le fondement de tous les aspects du développement humain et du progrès mondial", a fait savoir le président de l’ONG English and education for you (Anglais et éducation pour vous, EEFY), Totti Yalé Jean-Marc, qui coordonne ce projet baptisé “Soutenir l’éducation inclusive dans les écoles ivoiriennes : responsabiliser les enseignants et leaders », soutenu par l’ambassade des USA en Côte d’Ivoire.