Il a livré un match des plus aboutis face au Cameroun. Chaker Alhadhur, gardien des Comores pour le 8e de finale face au Cameroun, a livré une rencontre mémorable. Le latéral a porté les gants car aucun gardien titulaire comorien ne pouvait être aligné. Les Comores ont perdu sur le score de 2 buts à 1, mais Chaker a tiré son épingle du jeu. 


Au micro de « Canal + Sport », il a livré ses impressions d’après match.  


"Je ne pense pas que je sois le seul héros, c’est toute l’équipe qui a fait un travail. On savait d’avance que ça allait être compliqué. C’est la première fois que moi je vois ça dans l’histoire du football, dans un 8e ou le joueur (de champ) joue le gardien de but, mais bon on n’avait pas le choix" explique Chaker. 


Comment se fait-il qu’un joueur de champ se retrouve dans les buts comoriens ?


La sélection des Comores s’est déplacée avec 3 gardiens pour cette édition de la Coupe d’Afrique des Nations. Ali Ahamada, l'habituel titulaire, testé positif puis négatif à la Covid-19, ne pouvait pas garder les perches (règlement CAF). Salim Ben Boina étant blessé à l’épaule et Moyadh Ousseini positif à la Covid-19. Il fallait obligatoirement aligner un joueur de champ dans les buts. Le choix s'est donc porté sur le latéral d’Ajaccio, Chaker Alhadhur.


"On m’avait désigné mais moi j’y croyais pas, jusqu’à ce que je mette le maillot j’y croyais pas. Et c’est quand j’ai mis les maillots et les gants, c’est là je me suis dit -ah ouais, là c’est sérieux-. Et après quand tu rentres sur le terrain en tant que gardien, il y a plein d’émotions qui se passent dans votre tête et après tu es là, tu joues simplement" dit fièrement le gardien improvisé.


Les chiffres parlent pour lui. Du haut de son 1,72 m, il a réalisé 4 arrêts sur les 6 tirs cadrés subis. Et dire qu’il n’avait disputé aucune minute depuis le début de la compétition.


"Moi personnellement, je pense que j’ai fait ce que j’ai pu. Je pense que j’ai donné beaucoup d’espoir à l’équipe et ils ont tout fait pour moi, pour m’arranger pour que l’équipe adverse frappe le moins. C’est ce qu’ils ont bien fait, malheureusement on a pris deux buts mais on a toujours gardé espoir. On a marqué un but, on aurait pu peut-être à la fin espérer. Mais bon c’est le football et je retiens que du positif" a conclu le héros du 24 janvier 2022.


Les Comores quittent la compétition la tête haute. Le Cameroun va affronter la Gambie en quarts de finale le samedi 29 janvier 2022 au Stade Omnisport de Douala.