Nouvelle étape pour l'ambitieux programme spatial de Pékin : trois astronautes sont retournés vendredi sur Terre après trois mois dans la station spatiale chinoise en cours de construction, dont ils étaient les tout premiers occupants.

 

Suspendue à un parachute à bandes rouges et blanches, leur capsule "s'est posée sans encombre" dans le désert de Gobi (Nord-Ouest de la Chine) à 13H34 (05H34 GMT), a indiqué l'agence spatiale en charge des vols habités (CMSA).

 

Les trois hommes avaient décollé mi-juin depuis le centre de lancement de Jiuquan, non loin du lieu où ils ont atterri vendredi. Leur mission, Shenzhou-12, était la plus longue jamais effectuée dans l'espace par des Chinois.

 

"Ça fait vraiment du bien d'être revenu" sur Terre, a déclaré à la télévision publique CCTV l'astronaute Tang Hongbo, 45 ans, assis dans un grand fauteuil blanc, peu après sa sortie de la capsule.

 

"Papa, maman, je suis de retour ! Je suis en forme et j'ai le moral !", a-t-il déclaré, jovial, tandis que ses deux coéquipiers plus âgés, Nie Haisheng et Liu Boming, semblaient un peu plus fatigués.

 

Les trois hommes devront désormais subir une quarantaine, a indiqué à CCTV Huang Weifen, une haute responsable du programme spatial habité.

 

Une précaution prise "non pas en raison du Covid-19" mais parce que "leur immunité a été affaiblie" par leur long séjour dans l'espace, a-t-elle souligné. "Cette mesure est prise pour les protéger."