La police vietnamienne a démantelé un vaste réseau d'escroquerie via des paris en ligne utilisant des cryptomonnaies dont les revenus s'élevaient à environ 3,8 milliards de dollars, ont annoncé vendredi les médias d'État.

 

Cinquante-neuf personnes ont été arrêtées à Ho Chi Minh-Ville accusées d'avoir attiré des joueurs sur les réseaux sociaux pour qu'ils placent des paris en ligne, selon le porte-parole officiel de la police de la ville.

 

Ce réseau de jeux d'argent serait le plus important jamais démantelé par la police vietnamienne, alors que les autorités mènent une lutte contre les jeux d'argent illégaux endémiques dans le pays.

 

Les médias d'État ont indiqué que les joueurs avaient reçu pour instruction d'acheter un portefeuille de cryptomonnaies et de convertir leur argent dans l'une des deux monnaies numériques, l'Ethereum ou Tether - avant de placer des paris sur les sites Swiftonline.live et Nagaclubs.com.  

 

Pour attirer de nouveaux joueurs, les escrocs publiaient sur les réseaux des photos montrant leurs voitures de luxe, leurs maisons onéreuses et leurs fêtes extravagantes, et proposaient des assurances promettant un remboursement aux joueurs s'ils ne gagnaient pas après six parties. 

 

Ils faisaient ensuite crasher le site web pendant les périodes où les joueurs étaient nombreux afin de voler l'argent des portefeuilles numériques et éviter d'être repérés par la police.

 

La police a confisqué 55 ordinateurs, 39 téléphones portables et sept voitures de luxe au gang à Ho Chi Minh-Ville. Les médias d'État ont déclaré que le gang avait également établi des réseaux dans de nombreuses autres provinces et villes du pays.  

 

Le gouvernement communiste vietnamien a commencé à relâcher son emprise sur les jeux d'argent nationaux, en autorisant les Vietnamiens à parier dans les casinos et en ouvrant certains paris sportifs, mais les jeux en ligne et les salles de jeux privées restent interdits. 

 

L'année dernière, la police a découvert un vaste réseau de jeux de cartes en ligne dont les revenus étaient estimés à 2,6 milliards de dollars.