PUBLICITE

Ban_Cash RTI

Le Groupement des opérateurs du secteur des TIC adopte de nouveaux textes en prélude au renouvellement de ses instances dirigeantes

Publié le 28 nov. 2022 à 07:04

  • Le Groupement des opérateurs du secteur des TIC adopte de nouveaux textes en prélude au renouvellement de ses instances dirigeantes

L’Assemblée Générale Ordinaire (AGO) et Extraordinaire du Groupement des Opérateurs du secteur des Technologies de l’Information et de la Communication de Côte d’Ivoire (GOTIC) a eu lieu ce Samedi 26 novembre 2022, au Palm Club de Cocody (Abidjan).

Près d’une centaine d’entreprises du secteur privé du numérique ont pris part à cette Assemblée Générale (AG) mixte, aux fins d’apporter leur contribution à l’adoption de nouveaux textes associatifs relatifs à la gouvernance du GOTIC et au renouvellement de ses instances dirigeantes.

Au terme des débats en plénière, les statuts et règlement intérieur ont été adoptés à l’unanimité par l’assemblée, qui a procédé ensuite au choix de Hyacinthe Yapo, comme Président du Comité Technique Electoral (CTE), élu par acclamation. Après s’en est suivi le choix des vice-présidents et des commissions du CTE.

Ayant procédé à la présentation du rapport moral et financier de 2010 à 2022, Patrick Mbengue, Président sortant, a, en termes d’état des lieux, fait savoir que la situation du GOTIC reflète celle du secteur.

Selon lui, le Groupement des Opérateurs des TIC a joué un rôle important dans les projets de structuration dudit secteur, surtout au niveau de sa gouvernance et de la nécessité d’opérer la transition numérique de l’économie ivoirienne.

 A en croire Patrick Mbengue, PDG de INOVA, le GOTIC sort de cette AG mixte renforcé avec de nouveaux statuts, de règlements intérieurs et une vision partagée par toutes les entreprises membres.

"Le GOTIC, aujourd’hui, est une institution incontournable dans l‘accélération de la transformation structurelle de notre économie via le digital", a-t-il déclaré avant d’ajouter "je suis heureux de pouvoir passer le témoin, après plus de 10 ans de gestion de cette entité qui de 50 est passée à plus de 120 membres. Et, qui est reconnue internationalement, une référence dans la sous-région en matière de développement d’écosystème".

Quant à Sidibé Adama, Président du Commission de Contrôle, d'Arbitrage et de Recours (CCAR) du GOTIC, il a exprimé toute sa joie relative au dénouement pacifique de ses assises et a salué l’esprit de consensus qui a prévalu entre les membres sous la houlette d’un avocat.

Il a soutenu également qu’il était important de mettre en place ces organes pour encadrer l’élection du futur président. "Ça va éviter beaucoup de discussions et je suis certain qu'on fera le choix du futur président du GOTIC dans de bonnes conditions", a-t-il assuré.

Sidibé Adama n’a pas caché son entière satisfaction du bilan moral et financier du président, et ce malgré "les conditions difficiles dues aux années Covid-19 et que le Conseil d’administration ait travaillé à minima".

Me Andy Lionel Biaou, Avocat au Barreau de Côte d’Ivoire qui a conduit les travaux de rédaction des textes validés au cours de cette AG mixte, s’est félicité de ce que le GOTIC se dote d’outils assez puissants, de sorte à avoir une institution plus résiliente, en lieu et place d’hommes forts.

Notons que le GOTIC a été créé en 2009 par les principaux acteurs évoluant dans le secteur des TIC en Côte d’Ivoire. Apolitique, ce groupement d’opérateurs se veut être le représentant et le garant des entreprises privées ivoiriennes au niveau local, régional et international.