Imaginez un monde sans fils ni câbles, où la réalité virtuelle est omniprésente et accessible. À la suite de la pandémie de COVID-19, le monde éducatif a accéléré sa numérisation (a). La plupart des établissements d’enseignement ont plus ou moins basculé vers des modes d'apprentissage virtuels nécessitant des systèmes de visioconférence ou autres dispositifs, mais les difficultés techniques (a) sont nombreuses et les déficits d'accès (a) ont creusé le fossé technologique dans certaines parties du monde. 


Toutefois, l'intégration des réseaux 5G dans les systèmes éducatifs devrait pouvoir faire oublier les problèmes de connectivité (a) et faciliter la logistique des écoles. Elle permettra aussi d'améliorer la qualité de l'ensemble du processus d'apprentissage en aidant les enseignants de tous niveaux à optimiser l'expérience de leurs élèves et étudiants. Mais alors, qu'est-ce que la 5G, et comment la communauté éducative mondiale peut-elle exploiter ses capacités pour transformer l'enseignement et l'apprentissage, aujourd'hui et demain ? 


La 5G, qu'est-ce que c'est ? 

La « 5G » (a) est la cinquième génération de réseaux mobiles. Sa différence avec la 4G, la technologie sans fil la plus répandue actuellement, réside dans le temps de latence, c'est-à-dire le délai entre l'envoi et la réception des informations. Grâce à son taux de latence extrêmement bas, la 5G permet d'offrir des modalités d'enseignement plus rapides, plus fiables et plus fluides.  Ainsi, comparativement à une antenne mobile 4G, une antenne 5G peut prendre en charge environ dix fois plus d'appareils connectés. Un avantage majeur dans le domaine de l’éducation en ligne, car une latence moindre et un débit plus important permettront davantage d'échanges d'informations sur de plus grandes distances. 


Prenons l'exemple d'un campus universitaire. Une couverture mobile élargie (a) est un moyen d'améliorer l'accessibilité aux réseaux sans fil, et certaines universités (a) se sont déjà lancées dans l'intégration de la 5G. L’université de Miami (a) a été la première à introduire cette technologie sur son campus et ses étudiants ont ainsi pu accéder plus facilement aux cours en ligne et participer à des activités universitaires. La 5G peut aussi améliorer la qualité des visioconférences, renforcer les capacités de réponse des dispositifs tactiles, optimiser les expériences d'apprentissage immersives en utilisant la réalité virtuelle (RV) et la réalité augmentée (RA) (a), et permettre de personnaliser les enseignements. Par exemple, grâce à l'application de RA Froggipedia (a), les élèves peuvent étudier les organes internes d'une grenouille virtuelle sans avoir à disséquer un véritable animal. Ils peuvent aussi visualiser la croissance des batraciens, du têtard à leur forme adulte. Autre exemple, dans le domaine de la formation continue : l'outil de RV VirtualSpeech (a) permet de s’entraîner efficacement à parler en public dans des conditions très réalistes. 


Comment la 5G peut-elle transformer l'éducation dans le monde entier ?

Voici les cinq grands avantages de la 5G en matière d'apprentissage :


1. Amélioration des interactions entre enseignants et apprenants et de la collaboration entre pairs 

Lorsque l'on se connecte à Zoom, il y a très souvent des décalages et des coupures (a) qui nuisent à la qualité de l'enseignement. Avec la 5G, les plateformes de visioconférence gagneront en qualité et en fiabilité partout dans le monde (a). Par conséquent, le temps passé aujourd'hui à charger les programmes de cours sera mis à profit pour des échanges entre enseignants et apprenants, même depuis des lieux éloignés. Les enseignants gagneront du temps et seront plus disponibles pour leurs étudiants (a), car ils n'auront pas à gérer les délais de connexion ou les coupures audio et vidéo. De leur côté, les étudiants pourront télécharger plus rapidement des vidéos et des contenus pédagogiques et même visualiser les hologrammes des intervenants invités dans leur classe, sans interruption ni retard. En outre, puisque la 5G permet de transférer davantage de données, les échanges entre pairs pour les projets de groupe seront plus rapides et instantanés, permettant à des personnes connectées aux quatre coins du monde d’interagir comme si elles étaient quasiment dans la même pièce.


2. Déploiement accéléré de méthodes d'apprentissage immersif de meilleure qualité 

Certaines activités, comme les expériences de laboratoire et les tâches pratiques, nécessitent une stimulation tactile renforcée pour aboutir au même niveau d'apprentissage en ligne que dans la vie réelle et en temps réel. Ceux qui souhaitent acquérir de nouvelles compétences et visualiser des concepts abstraits de manière interactive peuvent bénéficier de l'intégration de la RA et de la RV (a) dans des classes dites immersives. La 5G étendra les capacités des réseaux et offrira une expérience utilisateur fluide qui permettra aux apprenants d'explorer des concepts complexes en zoomant et dézoomant, mais pas seulement. Les interfaces haptiques (a) — qui reproduisent la sensation, le toucher ou le mouvement d'une interaction directe avec un objet physique — pourraient introduire des formes d'apprentissage tactiles (a) dans un cours par l'intermédiaire de plateformes de visioconférence traditionnelles et, ce faisant, enrichir les interactions. 


3. Des expériences d'apprentissage personnalisées

L'enseignement repose le plus souvent sur une méthode uniformisée qui, pour nombre d'observateurs, peut nuire à la progression. Là aussi, la 5G peut changer les choses ! Elle favorisera la personnalisation en créant des systèmes intelligents pour comprendre les besoins spécifiques de chaque étudiant et créer des parcours d'apprentissage ciblés. Par exemple, des assistants pédagogiques virtuels pourraient permettre aux élèves d'une classe d'accéder à différents programmes de cours et d'évaluations, en fonction du profil et des préférences de chacun. Cette évolution aura des répercussions sur l'acquisition et le perfectionnement des compétences ainsi que sur l'enseignement et la formation techniques et professionnels.


4. Développement de l'apprentissage nomade 

Au fur et à mesure de l’extension de la 5G à toujours plus d'aspects de la vie quotidienne, elle facilitera l'apprentissage nomade en améliorant la réactivité et la vitesse de tous les appareils, notamment mobiles. Elle offrira une flexibilité accrue aux étudiants et aux professionnels débordés qui veulent (et doivent) néanmoins apprendre sans pour cela aller en cours.

5. Des règles du jeu plus équitables

La 5G accélérera la démocratisation de l'accès à une éducation de qualité, inclusive et abordable, favorisant ainsi l'égalité des chances, en particulier pour les groupes qui n'ont que peu de moyens. Par exemple, la solution Verizon Innovative Learning basée sur la 5G (a) propose une expérience vivante des apprentissages grâce à la création de mondes immersifs. Elle a le pouvoir de changer notre façon d'apprendre. 


À l'évidence, la 5G a beaucoup à offrir au monde de l'éducation. Dans le prochain billet de cette série, nous examinerons plusieurs défis auxquels se heurte le déploiement de cette technologie pour l'apprentissage et la façon dont elle pourrait contribuer au 4e Objectif de développement durable pour une éducation de qualité (a).


Sheila Jagannathan

Responsable du Open Learning Campus à la Banque mondiale