PUBLICITE

18 996 candidats déclarés admis aux concours d’entrée dans les établissements publics de l’Enseignement Technique

Publié le 6 oct. 2022 à 14:54

  • 18 996 candidats déclarés admis aux concours d’entrée dans les établissements publics de l’Enseignement Technique

18 996 candidats ont été déclarés admis, aux différents concours d’entrée dans les établissements publics de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle au titre de l’année scolaire 2022-2023. L’information a été rendue publique le mercredi 05 octobre, par le Directeur des Examens et Concours (DEXC), qui se dit satisfait des résultats.

Selon les chiffres dévoilés par le Directeur des Examens et Concours du Ministère, Yéo Donapoho, la Session 2022 des concours d'entrée a enregistré 21 364 candidats inscrits. 1 843 candidats ont brillé par leur absence, tandis 19 521 ont pris part aux différentes évaluations.

"Au niveau des candidats pour l’Année Préparatoire au BTS (AP-BTS), qui se fait uniquement au Centre d’Électronique et d’Informatique Appliquée (CELIA), nous avions 227 candidats pour les filières industriels, 100 ont été retenus, et sur 1 230 postulants, 1 095 candidats sont déclarés admis, pour les filières tertiaires" a fait savoir Yéo Donapoho. Il précise que ces AP-BTS tertiaires sont réservés aux Lycées Professionnels et les Centre de Bureautique, de Communication et de Gestion (CBCG).

Pour les Brevets de Technicien (BT) industriels, la DEXC a enregistré 7 418 candidats et pour les BT tertiaires, (Secrétariat, Bureautique, Comptabilité, Tourisme et Hôtellerie, Cuisine Professionnelle, etc.), 2499 candidats, qui ont tous été retenus. Des résultats dont le ministère se dit heureux.

"Pour le Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP-Industriel et Tertiaire), nous avions 5 710 candidats pour le concours d’entrée dans nos établissements. Là également, tous les candidats ont été déclarés admis" souligne-t-il.  

Yéo Donapoho explique qu’ils ont été confrontés à 526 candidats n’ayant pas été retenus à l’issue du processus d’évaluation, qui selon lui est dû au fait qu’ils sont déjà candidats au Brevet de Technicien Supérieur (BTS). 

Il a profité de l’occasion pour inviter les candidats admis à se rendre dans les différents établissements, afin de procéder à leur inscription. Car, a-t-il insisté, la rentrée est effective depuis le 12 septembre dernier.

"Nous avons accusé un retard. Mais, étant donné qu’ils sont en première année, ils ont jusqu’au 15 octobre 2022 pour finaliser leur inscription. Cela dans le but de pouvoir commencer les cours et rattraper le temps perdu. Le premier semestre cours jusqu’en fin janvier 2023", informe-t-il.

Toutes les dispositions ont été prises pour faciliter le processus d’inscription dans les établissements, a conclu le Directeur des Examens et Concours.