PUBLICITE

Cherté de la vie : Bachirou Akanfé de la filière bétail salue la suspension du mot d'ordre de fermeture des espaces marchands

Publié le 17 nov. 2022 à 14:02

  • Cherté de la vie : Bachirou Akanfé de la filière bétail salue la suspension du mot d'ordre de fermeture des espaces marchands

Bachirou Akanfé, président de l’Union nationale des sociétés coopératives des transformateurs de la filière bétail et Viande de Côte d'Ivoire (UNACOT-FIBEV-CI) s’est réjoui de la suspension du mot d’ordre de fermeture des espaces marchands sur toute l’étendue du territoire national, prévue pour le lundi 14 novembre dernier et le maintien en veille permanente de ses bases.

En effet, la 4e Assemblée générale extraordinaire de la Fédération nationale des acteurs du commerce de Côte d'Ivoire (FENACCI) sur la cherté de la vie, tenue le dimanche 13 novembre 2022, a adopté plusieurs mesures. Parmi ces mesures arrêtées, la suspension du mouvement de grève des acteurs de la filière bétail.

Pour Bachirou Akanfé, président de l’Union nationale des sociétés coopératives des transformateurs de la filière bétail et Viande de Côte d'Ivoire, la sagesse a prévalu sur la passion. "Je félicite notre président, l'honorable Soumahoro Farikou et l'ensemble des commerçants d'avoir fait le bon choix en maintenant la porte des discussions ouvertes'', a-t-il entamé.

Poursuivant, le chef de file des bouchers a présenté le tableau de son secteur d’activités.

"C'est vrai que le contexte actuel est très difficile. Mais, nous ne devons pas nier que le gouvernement fait beaucoup. Nous qui sommes bouchers, pouvons témoigner que la viande est moins chère en Côte d'Ivoire que dans les pays de la sous-région qui nous fournissent le bétail. Cela est le fruit des efforts du gouvernement pour enrayer les tracasseries routières'', a précisé Bachirou Akanfé.

Selon lui, d’autres initiatives de l'Exécutif en faveur de la filière Bétail-Viande sont en cours d'implémentation. Il s'agit, entre autres, de l'organisation des acteurs de cette chaîne de valeur en sociétés coopératives et de la mise en place de l'interprofession.

Ces projets chers à Sidi Touré, le ministre des Ressources animales et halieutiques, aboutiront, le 31 décembre prochain, au plus tard.

Pour rappel, la Fédération nationale des Acteurs du Commerce de Côte d'Ivoire (FENACCI) a par voie de presse le mardi 08 novembre 2022, annoncé qu'elle envisage de fermer les marchés sur toute l'étendue du territoire national à compter du lundi 14 novembre dernier.

La filière Bétail-Viande est l'une des plus importantes en Côte d'Ivoire. A titre d'exemple, ce sont 15025,2 tonnes de viande qui sont consommées, à Abidjan, chaque année.