PUBLICITE

Ban_Cash RTI

Des officiers reçoivent leurs diplômes du cours des commandants d’unité de gendarmerie

Publié le 3 sept. 2022 à 12:53 Modifié le 29 sept. 2022 à 19:52

  • Des officiers reçoivent leurs diplômes du cours des commandants d’unité de gendarmerie

Le commandant supérieur de la gendarmerie nationale, le général de corps d’armée, Alexandre Apalo Touré a procédé, vendredi 2 septembre 2022, à la remise de diplômes à 28 officiers ayant suivi la quatrième session du cours des commandants d’unité de gendarmerie (CCUG), lors d’une cérémonie organisée à l’école de gendarmerie d’Abidjan.

Durant quatre mois, précisément du 2 mai au 2 septembre, ces officiers dont deux du Burkina Faso, deux du Congo, deux de la Centrafrique, deux de la Guinée, un du Niger, deux du Sénégal, deux du Togo et 15 de la Côte d’Ivoire, ont suivi le CCUG à l’école de Toroguhé. Au cours de ce stage, ils ont pu acquérir des connaissances dans trois domaines à savoir académique, spécifique et tactique.

« Mon général, cette promotion forte de huit nationalités est désormais outillée pour exercer en tant commandant d’unité élémentaire et, partant porter toujours plus haut et plus loin, l’étendard de leurs gendarmerie respectives », a déclaré le directeur du stage, le lieutenant-colonel, Boua Koffi Arsène, en précisant que la moyenne générale de la quatrième promotion du CCUG est de 13,15 sur 20.

Au nom des stagiaires de la quatrième promotion du CCUG, le lieutenant Laurence Adjoua Aka, a traduit l’engagement de chacun des officiers, à mettre en œuvre, dans son pays et au-delà, les connaissances acquises pour le rayonnement de leurs gendarmeries respectives, et la protection des biens et des personnes contre les diverses menaces sécuritaires.

« Mon général, les stagiaires des pays frères et amis de la Côte d’Ivoire, vous disent merci pour votre vision éclairée qui a permis d’internationaliser le quatrième cours des commandants d’unités de gendarmerie (…) Cette occasion, nous a permis de nous inspirer du modèle organique et opérationnel de la gendarmerie ivoirienne afin d’enrichir, au besoin, celles de nos pays respectifs », a déclaré le capitaine Sanon Christian.