PUBLICITE

Ban_Cash RTI

Le cadavre d’un quinquagénaire égorgé découvert dans un campement à Tiassalé

Publié le 7 déc. 2022 à 10:52

  • Le cadavre d’un quinquagénaire égorgé découvert dans un campement à Tiassalé

Le corps sans vie d’un homme d’une cinquantaine d’années a été découvert dans le campement de Denisekro, à une quinzaine de kilomètres de Tiassalé, dimanche 27 novembre 2022, a-t-on appris de sources villageoises.

Selon les habitants de cette bourgade, la victime a confié à ses parents et à la notabilité quelques jours le drame qu’il serait menacé de mort par un membre de sa famille pour une histoire de champ.

La veille de sa mort, le sieur, connu pour être un adepte de la boisson alcoolisée, aurait informé, à deux reprises, l’un des notables de la persistance de cette menace de mort proférée à son encontre.

Le 27 novembre, aux environs de 2H du matin, le compagnon du sieur MKT sorti pour se soulager, découvre des traces de sang devant la porte de son ami. Des recherches des voisins alertés à une centaine de mètres autour de la maison sont restées vaines.

Les recherches reprises tôt le matin du même jour permettront de découvrir le corps sans vie de la victime à l’opposé de la direction des traces de sang.

L’infirmier du village et les éléments de la brigade de gendarmerie de Tiassalé ont fait le constat d’usage avant d’autoriser le transfert du corps à la morgue de l’hôpital général de Tiassalé.

La gendarmerie de Tiassalé a procédé à l’interpellation du jeune frère, principal suspect dans le drame, pour nécessité d’enquête.

En début d’année, un chauffeur de taxi-moto avait été égorgé dans un autre campement de la sous-préfecture de Tiassalé, rappelle-t-on.