PUBLICITE

Ban_Cash RTI

Mangalis célèbre 10 ans de présence dans le secteur hôtelier ivoirien

Publié le 27 oct. 2022 à 17:00

  • Mangalis célèbre 10 ans de présence dans le secteur hôtelier ivoirien

Mangalis Hôtel Group, la filiale du groupe Teyliom spécialisée dans le secteur hôtelier, a célébré ses dix (10) ans de présence en Côte d’Ivoire. À cette occasion, l’entreprise a accueilli à son siège le 14 octobre dernier, au Noom Hôtel Abidjan, et dans plusieurs autres établissements dans toute la sous-région, des cérémonies marquant cet anniversaire.

En 2012, après le succès de son investissement dans le Radisson Blu Hôtel Dakar Sea Plazza, le groupe Teyliom choisit de s’investir durablement dans le secteur hôtelier, en créant une filiale dédiée à ce segment, Mangalis Hôtel Group. Objectif, établir des standards sans précédent dans le secteur et devenir la référence incontournable de l’hôtellerie en Afrique.

Une ambition qui s’est déclinée à travers la création de trois gammes d’hôtels, à savoir, Noom, pour le haut de gamme, Seen, pour les hôtels standard réinventés et les Yass, pour les classes économiques.

Son pari est d’accompagner le mouvement de fond, qui soutient le développement du secteur touristique et l’hôtellerie en Afrique.

"D'ici à 2050, l’Afrique va abriter un quart de la population mondiale. À l’orée de cette dynamique, le secteur hôtelier devrait bénéficier d’un fort potentiel de croissance et d’opportunités" fait savoir Jorgen Jorgensen, CEO de Mangalis Hôtel Group, qui souligne que le Mangalis cherche à se positionner, dès aujourd’hui, comme un acteur majeur dans l’industrie hôtelière de la sous-région.

"Pour relever ce défi, nous allons continuer à offrir une qualité de service aux normes internationales, à travers nos différentes gammes d’hôtels", conclut-il.

Porteur d’une ambition résolument panafricaine, le groupe comptabilise une présence dans huit (8) pays, pour un total de dix (10) projets hôteliers finalisés. En Côte d’Ivoire, après Abidjan, d’autres projets devraient voir le jour, à Assinie et Bouaké.